Top 4 des innovations révolutionnant l’avenir du e-commerce

Aujourd’hui en France, 37 millions de personnes font des achats sur Internet, ce qui représente près de 83% des Internautes français. Les ventes en ligne ont en effet augmenté de 15% en un an et ne vont cesser d’accroître ces prochaines années. Les retailers l'ont bien compris et cherchent coûte que coûte à rester dans la course en redoublant d'innovation et d'imagination.

Revenons alors sur les 4 plus grandes tendances du e-commerce de demain !

1 – LA LIVRAISON EXPRESS OU « SUR MESURE »

Un des facteurs clés de succès du e-commerce : assurer un service de livraison rapide, et qui répond aux besoins et aux disponibilités des consommateurs. Un colis qui n’arrive pas en temps voulu ou en l’absence du destinataire et c’est le drame ! C’est pourquoi la startup Deliver.ee s’est dédiée à repenser toutes les problématiques de livraison et propose désormais la livraison et les retours immédiats ou sur rendez-vous dans 15 villes de France. Plus besoin de subir la date et l’heure d’arrivée de notre colis : c’est le consommateur qui choisi ! Les clients peuvent notamment être livrés immédiatement, en 1h30, et ont accès à un suivi en temps réel de leur colis.

2 – L’ACHAT EN UN CLIC

Ce que veulent les retailers aujourd’hui : rendre aussi facile l’achat en ligne qu’en magasin. Il est vrai que souvent, les processus d’achat en ligne peuvent être complexes : pour le moindre achat l’internaute doit spécifier son adresse, ses coordonnées bancaires son login ou mot de passe. C’est beaucoup plus simple de payer en magasin ! Et c’est là que la stratup OYST intervient : elle propose le shopping en ligne en 1 clic, en achetant directement depuis la fiche produit sans passer par une autre plateforme et sans saisir les données habituellement demandées.

Mastercard a également mis en place le paiement par selfie pour faciliter le processus d’achat en ligne et notamment sur mobile. Il est donc désormais possible de valider ses achats en ligne… en se prenant tout simplement en photo !

3 – LES BOUTIQUES EN 3D ET L’ESSAYAGE EN LIGNE

Tous les shopping-addict pourront nous dire que rien ne remplace une journée shopping en magasin où il est possible de flâner dans les boutiques sans vraiment savoir ce que l’on veut et craquer littéralement pour des chaussures qu’on n’aurait jamais imaginer acheter. Mais c’est faux ! Il est maintenant possible de flâner sur Internet grâce aux boutiques en 3D et à la réalité virtuelle. C’est ce que propose la startup Diakse en réinventant l’achat online avec la création de boutiques virtuelles. Les visiteurs sont plongés dans un univers où ils évoluent librement, découvrent les produits et réalisent leurs achats chez eux. Ceci permet d’améliorer l’expérience client, de réduire les barrières entre le digital et le physique et d’améliorer le taux de conversion.

Et pour remédier à l’impossibilité pour l’internaute d’essayer un vêtement avant de l’acheter, la startup Fits.me a imaginé une cabine d’essayage virtuelle, dans le but de permettre aux e-shoppers de visualiser si la longueur et la coupe d’un vêtement lui correspond avant de le commander. Le concept est simple : l’internaute choisi d’abord le vêtement qu’il souhaite essayer, puis il renseigne ses mensurations avant « d’essayer » son vêtement dans la cabine d’essayage virtuelle. D'autres sociétés se sont lancées dans ce projet, notamment Trimirror qui propose une version d'essai directement sur son site !

4 – COMMANDE PAR VOIE VOCALE

Selon une étude de Gartner, 30% des recherches web se feront sans écran dès 2020. SANS ÉCRAN ? Oui, grâce à la commande par voie vocale et aux assistants virtuels, qui vont rendre le parcours client encore plus facile et agréable. Parmi eux, deux se distinguent : Alexa et Google home. Ces assistants personnels intelligents sont capables d’interagir avec la voix, de lire de la musique, faire des listes de tâches, régler des alarmes, lire des podcasts et livres audio, et… commander en ligne à notre place !

En France, Sephora vient justement de débarquer sur Google Home. En disant la formule magique "OK Google, parler à Sephora", l'utilisateur peut par exemple caler un rendez-vous pour un des services de mise en beauté (maquillage, épilation sourcils) dans un magasin de l'enseigne.

 

Monoprix s’est également laissé séduire par ce nouvel outil : l'utilisateur peut réciter sa liste de courses. Et en quelques secondes la liste apparaît directement dans l'application de Monoprix. Il ne reste plus qu'à valider et payer la commander pour se faire livrer !

 

Vous l'aurez donc compris, le nouveau moteur de croissance du e-commerce c’est bien l’INNOVATION. Les retailers le savent et cherchent aujourd'hui plus que jamais à améliorer la qualité de service et l'expérience de leurs clients.

Leave a Comment