A la rencontre de “Syze”, l’application qui va révolutionner le shopping en ligne

Cette semaine en Irlande, j'ai eu la chance de rencontrer Oisín Carroll afin qu'il puisse nous raconter son aventure entrepreneuriale et nous présenter son application. Il nous explique le développement de «Syze» et revient sur les ambitions de celle-ci. Interview.

Bonjour Oisín pouvez-vous vous présenter ?

Bonjour ! J’ai 26 ans, j’habite à Dublin et j’étudie l'ingénierie à la Trinity College à Dublin. J’ai créé une application « Syze » dont je suis le suis le principal business developer. Dans cette start-up, j’ai un rôle à jouer à tous les niveaux : que ce soit au niveau stratégique –où je suis très investi- ou au niveau opérationnel. Récemment, j'ai été élu comme l'un des hommes d'affaires de moins de 30 ans les plus prometteurs d’Irlande.

Pouvez-vous présenter le concept de Syze en quelques mots ?

Notre application, qui devrait être lancée très prochainement, vise à réduire les retours de vêtements en ligne pour les revendeurs. Notre application est assez simple. Avant d'acheter des vêtements en ligne, le client prend deux photos de lui-même en utilisant l'application. Cette dernière scanne ensuite son corps et détermine ses mesures de manière très précise.

Notre business model se base sur des frais d'abonnement auprès des acheteurs en ligne. Plus les acheteurs l’utilisent, moins l’abonnement est cher.

Comment l’idée vous est-elle venue ?

Notre co-fondateur, Eoin Cambray, a remarqué qu’il devait sans cesse retourner ses vêtements commandés en ligne car ils étaient mal ajustés. La problématique était donc double :

  1. les clients étaient mécontents car ils commandaient souvent des vêtements à la mauvaise taille ;
  2. les revendeurs perdaient de l’argent à cause des retours de clients insatisfaits.

En quoi était-ce une bonne idée de créer cette application ?

Je pense que c’était une bonne idée car c'est une application que tout le monde peut utiliser. Nous sommes également les seuls à proposer cette offre, ou du moins avec cette approche (en utilisant des photos). Beaucoup de solutions actuelles en ce qui concerne l'achat de vêtements en ligne et la garantie qu'ils sont de la bonne taille sont fastidieuses et nécessitent beaucoup de temps. Nous, nous le proposons en seule étape avec des photos.

Quels sont les aspects intéressants de l'application ?

C’est principalement l’aspect technologique. Nous utilisons des technologies d'apprentissage automatique. Cela consiste en la mise en place d’algorithmes qui ont pour objectif d’obtenir une analyse prédictive à partir de données.

La deuxième technologie importante est la vision par ordinateur ou vision artificielle. Le principal but est de permettre à une machine d'analyser, traiter et comprendre une ou plusieurs images prises par un système d'acquisition. L'analyse photo de votre corps permet au client d’obtenir des mesures plus précises de son corps afin d'améliorer l’expérience du shopping en ligne.

Quelle est la différence entre cette application et les applications similaires sur le marché ?

Les autres applications existantes sont basées sur des questionnaires. Elles vous demandent de répondre à une liste de questions concernant la forme de votre corps, votre poids, la taille de votre poignet, etc…

Notre application est unique car elle utilise des photos pour récupérer directement les mesures de votre corps. Du coup nous sommes beaucoup plus précis que les autres. Nous sommes également plus pratique puisqu’une seule photo permet ensuite d’acheter n’importe quel type de vêtement.

 Vous êtes une nouvelle entreprise quels sont les défis auxquels votre application est confrontée ?

Tout d’abord les concurrents ! D'autres entreprises travaillent sur des idées similaires et nous devons être certains de les devancer. De plus, les vêtements ont un fort pouvoir de fidélisation. Si vous avez trouvé votre taille chez une marque, il est peu probable que vous en changiez et donc qu’essayiez l'application (même si la taille est incorrecte).

Cela rend la pénétration du marché difficile surtout si une autre société vous a doublé. Il n'y a pas de concurrents en Europe, mais il y a fits.me, bodylabs, et un groupe de recherche à Hong Kong qui étudient des idées similaires.

Autre défi : les spécialistes de l'apprentissage automatique et de la vision artificielle sont aujourd’hui très demandés et il est très difficile de trouver des experts, surtout en Irlande.

Quelle est la taille du marché ?

La valeur totale des ventes de vêtements en ligne s’élève à plus de 100 milliards de dollars. Environ 10% de ces vêtements sont retournés parce que la taille est incorrecte. Les retours coutent 7-10 dollars à chaque fois. Nous sommes donc sur un marché très porteur.

Si nous pouvions réduire les retours d'une entreprise comme Asos de seulement 1%, nous augmenterions leur bénéfice d'exploitation de 20% soit d'environ 20 millions de dollars.

Comment lancer votre application à l’international ?

Notre application devrait être lancée très prochainement et nous en avons déjà parlé à des revendeurs internationaux. Les événements de réseautage tels que le web-summit ont également été de formidables tremplins pour parler de notre idée. Premièrement, nous espérons établir un partenariat avec ces marques et, par la suite, il est dans leur intérêt de nous aider à faire de la publicité auprès de leurs clients.

Avez-vous des conseils pour ceux qui veulent se lancer ?

Le co-fondateur et moi-même sommes des étudiants mais nous pensons que si vous avez une idée en laquelle vous croyez, foncez ! Oubliez que vous êtes sans ressource, l’idée peut marcher !

Chloé Rowan 

 

Si vous êtes intéressé par des interviews de startuper n’hésitez pas à aller lire l’article : interview avec Régis Guérin : co-fondateur des Petits Nomades

Retrouvez Syze sur Twitter : Syze!

Leave a Comment