Sortie scolaire pour grands enfants

La semaine dernière, nous sommes allés visiter l’Avenue des Jeux (groupe Ludendo), entreprise spécialisée dans le e-commerce du jouet. Les dirigeantes, Solène  et Aurélie, nous ont offert une visite guidée de leur entreprise, afin de nous faire découvrir leur quotidien. Découvrez notre coup de cœur de la semaine !

La façade de l'entrepôt aux couleurs de l'entreprise.

La façade de l’entrepôt aux couleurs de l’entreprise.

L’Avenue des Jeux 

 

L’Avenue des Jeux est une PME spécialisée dans le e-commerce du jouet pour les enfants de 0 à 10 ans. Elle emploie une soixantaine de personnes. Créée en 2004, elle est rachetée par le groupe Ludendo en 2012.

 

Le saviez-vous ? L’entreprise gère six sites internet :

 

L’Avenue des Jeux, Le lutin rouge, Rue de la fête, Rue des puzzles, Rue des maquettes, Loisirs créatifs

 

Juliette et son nouvel ami Casimir !

Juliette et son nouvel ami Casimir !

 

 

La visite

 

Nous avons retrouvé Solène et Aurélie dans l’entrepôt de 25 000 mètres carrés, où les deux dirigeantes nous ont fait un (grand) tour du propriétaire.

 

Solène et Aurélie nous ont d’abord raconté le parcours de l’entreprise, sauvée en 2012 par le rachat.

 

Elles nous ont ensuite expliqué l’organisation de l’entrepôt, qui peut contenir jusqu’à 600 000 références ! Ici, les jouets sont rangés par fournisseur (imaginez notre bonheur arrivés au rayon LEGO et Playmobil). Nous avons aussi pu découvrir l’organisation de la chaîne logistique, depuis la collecte du jouet, en passant par la mise en carton et l’étiquetage, jusqu’à l’envoi.

 

Solène, co-dirigeante, nous explique la fonctionnement du processus d'envoi.

Solène, co-dirigeante, nous explique la fonctionnement du processus d’envoi.

 

 

Une activité saisonnière 

 

L’entreprise fonctionne d’une manière particulière en termes d’organisation: la moitié du chiffre d’affaire de l’année est générée en 3 semaines en décembre, ce qui correspond, vous l’aurez compris, aux commandes du Père Noël. En effet, la période de Noël est un moment crucial pour l’entreprise. En décembre, une centaine de petits lutins supplémentaires sont employées pour pouvoir expédier les 22 000 commandes quotidiennes (contre 1000 le reste de l’année). Du 1er au 19 décembre, de 6h à 20h, tout le monde a les mains dans les cartons, y compris Solène et Aurélie.

 

L’année est donc divisée en deux partie : neuf mois de projets de janvier à septembre, et trois mois d’application d’octobre à décembre.

La machine permettant de transporter les cartons après leur remplissage.

La machine (géante) permettant de transporter les cartons après leur remplissage.

 

 

La clé du succès : l’équilibre entre les activités 

 

L’équilibre de l’entreprise repose sur la répartition de la marge générée par les différents sites. L’Avenue des Jeux, qui vend tout type de jouets « classiques », génère une marge assez faible avec des jouets comme les Lego ou les Playmobil , mais ce sont des “must-have” pour un site de jouet, « au même titre que Coca Cola dans le grande distribution », nous dit Solène.

Les autres sites de niche, comme Rue de la Fête, Rue des Puzzle, ou Rue des maquettes sont moins importants en volume mais génèrent une marge supérieure.

 

Il s’agit donc de tempérer gros volumes et marges faibles, et inversement, tout un art du pricing !

Le rayon Rue Des Puzzles - des puzzles par milliers!

Le rayon Rue Des Puzzles – des puzzles par milliers!

 

Un marché ultra concurrentiel

 

Les géants comme Amazon et CDiscount sont à la fois des concurrents et des partenaires. « Comment ça ? » me direz-vous.

 

En fait, l’Avenue de Jeux travaille beaucoup avec la Marketplace d’Amazon, trop importante en termes de volume pour pouvoir s’en passer !  Mais pour vendre des jouets sur ces marketplace, l’entreprise doit s’aligner sur leurs prix ultra compétitifs.

L’atout principal de l’Avenue des Jeux et son pouvoir de différenciation sont donc les marchés de niches et leur expertise à dénicher (précisément) des produits que l’on ne trouve nulle part ailleurs, des produits à forte valeur ajoutée.

Et puis le consommateur est très volatile : s’il est attaché aux marques de jouets, il ne l’est pas vraiment à l’enseigne de distribution ou bien au e-commerçant auprès de qui il a acheté !  Il va simplement choisir le prix le moins élevé, d’où l’alignement sur les prix d’Amazon sur les « must-have» et les jouets à la mode.

 

L’Avenue des Jeux doit donc livrer un combat sans merci, au sein d’une économie en construction qu’est celle du e-commerce.

Le rayon Play-Doh - pour les amateurs de pate à modeler!

Le rayon Play-Doh – pour les amateurs de pate à modeler!

 

Une immersion dans le quotidien de Solene, Aurélie et leurs employés

 

Cette visite nous a permis d’avoir un aperçu du quotidien de Solène et Aurélie, profondément dévouées à leur entreprise. En effet, d’après le discours passionné de Solène, le degré d’implication est beaucoup plus fort au sein d’une PME, en particulier lorsque l’entreprise a dû faire face à des difficultés. Chaque salarié mesure d’autant plus aujourd’hui l’importance de sa contribution !

 

Julia Saumande – Les DigiKids

Crédits Photos – Victor Habourdin

Abonnez-vous à Make it digital

Recevez par email chaque lundi matin l'ensemble des articles publiés sur le blog Make it Digital. La garantie de suivre les dernières évolutions du digital !

Garantie sans spam.

Leave a Comment