Les métiers du digital et du numérique recrutent à Nantes

Du 15 au 25 Septembre dernier, la Digital Week de Nantes et ses 200 animations, débats ou expositions ont mis l’accent sur les innovations dans l’univers créatif et stimulant du numérique. Le digital y est abordé dans tous ses états. L’économie et la culture 2.0 sont au centre de la ville et se retrouvent dans les médias.

Nantes, une ville digitale dynamique Le digital nantais dynamiquequi recrute :

20 Minutes y était et nous dévoile. La réalité augmentée et les lunettes virtuelles, déjà présentes en janvier au CES de Las Vegas, ont traversé l’Atlantique et sont toujours les reines des conventions digitales. Mais 20 minutes termine son top par un chiffre : 3000. C’est le nombre d’emploi créés dans le secteur depuis deux ans. Et ce ne sont pas les seuls à parler de ce secteur qui ne semble pas suivre la conjoncture économique.

Ouest France fait la même observation dans son état des lieux du secteur numérique à Nantes. 22 000 emplois, un secteur important dans la région donc qui peine pourtant à dénicher les talents dont les entreprises ont besoin. Informaticiens, développeurs, webdesigners, community managers et marketers du web sont activement recherchés pour occuper les 10 000 emplois supplémentaires attendus d’ici à 2025. Les agences spécialisées et les entreprises digitales recrutent même 81% des polytechniciens avant même l’obtention de leur diplôme.

Un étudiant de Sciences politiques rennais explique sur Maddyness.com pourquoi Nantes abrite la première croissance numérique de France et décrypte ce succès. Le rayonnement de ses start-up et innovateurs dans le digital en France et à l’étranger y est certainement pour quelque chose. Toute cette économie est dynamisée par des événements réguliers tout au long de l’année comme le festival très tendance Web2Day (Lire l’interview d’Olivier Dassonville), ses 200 intervenants et sa retransmission internationale. Si l’agglomération Nantaise ne rivalise pas encore avec la ruche numérique Lyonnaise, les pouvoirs publics fournissent un effort important pour stimuler le secteur digital dans le département.

Les métiers du numérique recrutentDes profils recherchés mais qui représentent parfois des défis pour les entreprises traditionnelles :

Quels talents manquent aux entreprises ligériennes pour continuer cette croissance ? Le web-magazine Les Echos Start publient les portraits des 5 superhéros des métiers du web dans une infographie pensée par la Web Internationale School : le Chief Digital Officer, l’E-marketer, le Chef de Projet Web, le Traffic Manager et le consultant E-commerce. Tous ces métiers qui n’existaient pas il y a 15 ans sont très recherchés par les recruteurs aujourd’hui et font maintenant partie intégrante des programmes des grandes écoles comme Audencia qui voit sa spécialité « Marketing à l’ère du digital » accueillir de plus en plus d’étudiants.

Des profils recherchés mais qui font aussi peur à certains

Ces métiers ont encore du mal à se faire une place dans les entreprises traditionnelles qui cherchent pourtant à conquérir une clientèle plus jeune pour continuer à prospérer dans la nouvelle France connectée. Le Monde observe les DRH se questionner sur comment attirer les jeunes talents, les « digital natives », pour se transformer et se réformer au digital. Les recruteurs font face à une génération de l’instantané qui sont très volatiles et n’hésitent pas à changer d’employeur. Ils rentrent plus difficilement dans les schémas traditionnels de l’entreprise mais si les DRH relèvent le défi, ces « digital natives » (dont nous avons déjà parlé) incarneront le levier de développement digital dans l’entreprise. Ils se joindront ainsi à la dynamique vertueuse lancée en Loire-Atlantique par les start-ups nantaises.

Abonnez-vous à Make it digital

Recevez par email chaque lundi matin l'ensemble des articles publiés sur le blog Make it Digital. La garantie de suivre les dernières évolutions du digital !

Garantie sans spam.

Leave a Comment