Les réseaux sociaux face aux attentats du vendredi 13 novembre

Ce week-end sera marqué à jamais d’une pierre noire dans l’esprit des français. Devant l’atrocité des événements, sur les réseaux sociaux, nous avons pu observer une vague de solidarité et d’entraide sans précédent. En vivant le développement de la situation sur leurs écrans, les français n’étant pas directement sur les lieux des attentats n’ont pas tardé à utiliser les réseaux sociaux pour venir en aide comme ils pouvaient. L’effroi et la tristesse qui a envahi les français de premier abord a rapidement été accompagné d’un autre élan. Un élan de solidarité, une vague d’actions et de réactions sur les réseaux sociaux qui prouve à quel point ces derniers sont importants. Dans cet article nous revenons sur les diverses utilisations des outils du numérique, celles qui ont permis à la France de faire face à l’atrocité des actes commis.

Actions :

#PorteOuverte :

A 22:30, un premier tweet proposant d’accueillir des personnes dans la rue apparait. Il est très vite suivi par de nombreux autres.
A 22:34, un journaliste décide qu’il faut un ‘point de ralliement’ pour ce genre de tweet. Avec la fonction de géolocalisation de Twitter et le hashtag #PorteOuverte, il va permettre aux Parisiens d’offrir un abri aux personnes ne vivant pas en ville. En quelques heures ce hashtag va être réutilisé plus de 300 000 fois.

#PorteOuverte

#RechercheParis :

Plus tard dans la soirée, ils ont été nombreux à relayer les avis de recherches de disparus sur Twitter, Facebook ou Instagram. Sur le hashtag #RechercheParis, utilisé plus de 420.000 fois sur Twitter depuis sa création dans la nuit, les photos et noms s’enchainent. Les personnes retweetent, signalent et tentent d’aider dans la mesure du possible. C’est ainsi que, par exemple, une étudiante au Japon a pu retrouver une amie dont elle était sans nouvelle depuis le début des attentats. Cet hashtag est encore utilisé au moment ou cet article est écrit pour retrouver  des connaissances blessées et réparties dans les hôpitaux parisiens.

Signalement Facebook :

Parallèlement, Facebook a mis en activité son service de ‘safety check’, qui a permis aux Parisiens de rassurer leurs proches en indiquant, d’un clic, qu’ils étaient en sécurité. Une alternative efficace au réseau téléphonique parfois saturé.

facebookparis_safetycheck_1

Les autorités ont également utilisé les réseaux sociaux pour communiquer, comme la préfecture de police, qui a invité les Parisiens à ne pas quitter leur domicile.

Ces utilisations des différents réseaux sociaux ont permis d’aider de nombreuses personnes de différentes manières. Elles attestent du potentiel des réseaux sociaux lors d’événements majeurs. En plus de ces actions effectuées au cours des attentats, pendant le week-end, nombreux furent les Français à partager leur peine pour les victimes et leurs proches.

 

Réactions :

#PrayForParis :

Le hashtag #PrayForParis (en français #PriezPourParis) dépassait samedi après-midi les 6,7 millions de mentions. Un visuel reprenant cette formule a largement été partagé, reprenant les mêmes graphismes que celui utilisé pour «Je suis Charlie». Ce hashtag relayé sur Twitter et Facebook est accompagné de messages de soutien et de tristesse.

#PrayForParis

Drapeau français :

Sur Facebook, une fonction exceptionnelle permet depuis samedi de placer un drapeau bleu-blanc-rouge, en transparence, devant sa photo de profil. Cette option, avait déjà été testée cette année avec le drapeau multicolore, à l’occasion de la Gay Pride. Extrêmement populaire dès les premières heures de la journée, la fonction a été utilisée par les internautes de tous les pays qui se sont mis à modifier leur photo de profil pour apporter leur soutien aux victimes.

Fluctuat Nec Mergitur :

La devise de la ville de Paris est également devenue un symbole ce samedi 14 novembre. Cette locution latine signifie “Il est battu par les flots, mais ne sombre pas”, et de nombreuses personnes l’ont partagée sur les réseaux sociaux. Symbole de résistance face à la terreur que les terroristes cherchent à provoquer, cette phrase indique la volonté des français d’aller de l’avant.


Fluctuat-nec-mergitur-pourquoi-la-devise-de-Paris

#MessageDePaix :

Une autre initiative de ralliement est le hashtag #MessageDePaix. Il incite les utilisateurs à composer un numéro au hasard, et à envoyer un message souhaitant que «tout aille bien» pour le destinataire et sa famille, ou le soutenant le cas échéant.

#TousAuBistrot :

Une dernière initiative, fut celle-ci : chercher à faire sortir les gens malgré ces effroyables évènements pour faire vivre les restaurants et bistrots qui sont terriblement touchés par ces attentats. Une minute de silence à 21h le lundi soir fut suivi dans les restaurants, pour faire suite à la minute de silence nationale de midi.

 

Les réseaux sociaux sont devenus un médium de rassemblement, où chacun peut partager ses sentiments avec le reste du monde. Les nombreuses utilisations observées lors des derniers jours montrent que chacun peut s’exprimer mais également agir via les réseaux sociaux.

Cette vague de solidarité et d’entraide relayée par les réseaux sociaux nous ont inspiré ce long post. Si vous avez identifié d’autres hashtags et d’autres initiatives de soutien, n’hésitez pas à compléter notre article avec vos commentaires. Et malgré le chaos et l’horreur, quelques posts étaient comme des bulles de respiration et de sourire, comme un pied de nez à l’obscurantisme, et la preuve que la liberté d’expression et l’humour sont eux immortels !

Nous rappelons que depuis samedi, l’école a ouvert une plateforme de soutien et d’écoute psychologique qui est à votre disposition en cas de besoin. N’hésitez pas à les contacter : 08 05 23 23 44 avec le code d’accès Audencia 4400 (accès possible dans toutes les langues pour les étudiants internationaux).

Les BETA TESTEURS alias Anna DUREAULT, CAndice FAVREL, Cécile HAMEL, Yann LE TENDRE & Nathan SABBAH

Abonnez-vous à Make it digital

Recevez par email chaque lundi matin l'ensemble des articles publiés sur le blog Make it Digital. La garantie de suivre les dernières évolutions du digital !

Garantie sans spam.

Leave a Comment