Le Personal Branding pour les nuls

Vous vendre comme un produit, y avez-vous déjà pensé ? Eh bien vous n’êtes pas le seul ! C’est la tendance du moment et l’arme anti-crise absolue pour ne pas passer par la case Pole emploi. Les blogs, CV-vidéos, compte twitter et autres pages internet personnelles sont l’exemple de cette nouvelle tendance appelée « Personal branding ».

Pour gérer sa réputation ou trouver un emploi, le personal branding est à la mode. Nous vivons aujourd’hui dans l’ère de l’entreprise individuelle, en d’autre terme devenir le patron d’une marque appelée “vous-même”.

Cette démarche nous vient tout droit des Etats-Unis. Introduite en 1997, par Tom Petters, spécialiste du management, le personal branding est une méthode qui utilise les techniques de communication et de marketing, couramment utilisées pour asseoir l’image d’une marque. Une marque n’est pas seulement un nom ou un logo, mais c’est aussi une histoire et une identité. Donner un sens à sa communication porte le nom barbare de branding. Appliquer à une personne, celui-ci est devenu tout naturellement personal branding.

Autrefois, réservé aux célébrités, le Personal Branding se décline de plus en plus au monde politique et au monde de l’entreprise. Avec l’explosion du Web et la « Googlisation », tous les internautes ont subitement eu à portée de clics de puissants supports de communication : blogs, pages personnelles sur les réseaux sociaux, vidéos etc.

Chacun porte en lui une marque distinctive qui le rend unique. Une marque caractérisée par son parcours, ses expériences, ses talents, ses croyances, … Tout le problème est de prendre conscience de cette marque, de la faire connaître et reconnaître par les autres.

Le Personal Branding s’inspire de plusieurs techniques :

  • Les techniques conçues pour le développement des marques d’entreprises
  • Les techniques de développement personnel dont la connaissance de soi et la mise en évidence de ses talents.
  • Les techniques de communication et de gestion de carrière

Vous avez bien compris, il faut faire attention à son image et aux contenus qu’on choisit de diffuser sur le web.

 

Alors, comment commencer à vous vendre comme un produit ?

Le Personal Branding, ça commence avec LinkedIn, voici 3 tips qui sont les bases pour vous vendre sur ce réseau social :

# 1 : Mettez une photo de profil, et pas un selfie !

Le selfie même en cravate, ça ne passe pas !

Sans rire, les selfies sur LinkedIn sont chose courante et ça ne reflète pas une très bonne image de vous.

Alors laissez tomber votre application photo préférée, appelez donc un(e) ami(e), habillez-vous de manière pro et sortez nous une photo sympa ! Votre profil a 10 fois plus de chances d’être consulté.

Et pour le style ? Ni trop coincé, ni trop décontracte (on ne parlera pas des photos de profil prises en soirée… Même si vous les trouvez « cool », ça se voit en général)

# 2 : Mettez votre profil constamment à jour !

La tête du recruteur lorsqu’il verra ton profil LinkedIn à l’abandon !

Vous venez de recevoir une lettre de refus pour le stage/job de vos rêves et vous n’y comprenez rien : l’entretien s’est super bien passé, vous avez intéressé votre recruteur, vous étiez certain(e) de l’obtenir ce poste !

Et si, tout simplement, à la suite de votre rencontre, votre ex-futur-manager vous avez cherché sur LinkedIn et était tombé sur votre photo prise à la rentrée de Terminale, et avait vu que votre dernière expérience professionnelle remonte à 2011 ?

Pour éviter ça, rien de plus simple que de mettre son profil à jour. Montrez que vous êtes actifs ! Ça prend en général moins de temps qu’on ne le pense et croyez nous, ça peut servir !

# 3 : Renseignez votre statut et votre résumé

Il ne faut pas exagérer, ce n’est pas si compliqué

N’importe qui vous suivant sur Twitter ou Facebook sait ce que vous faites dans la vie, alors sur LinkedIn, il faut faire la même chose.

Et on évite les phrases déjà pré-remplies du genre « Etudiant à Audencia » : ça tout le monde le sait ! N’hésitez pas à rajouter une petite phrase « en recherche de stage dans le domaine du marketing ». Contrairement aux idées reçues, ça montre votre détermination et ça ne fait pas de vous le pauvre étudiant désespéré qui a du mal à trouver un stage.

Quant au résumé, il doit servir à un recruteur à cerner votre personnalité en quelques lignes, pas besoin d’y refaire un résumé de vos précédentes expériences, elles sont déjà précisées en dessous. Vendez ici votre caractère ou vos activités « extra-professionnelles ».

Bravo ! Tu as passé le niveau 1 du Personnal Branding !

Les DIGITOX alias Clémence BONNOT, Simon BIDANEL, Charlotte CATELLA, Olympe MATHE & Bastien PILLON.

Abonnez-vous à Make it digital

Recevez par email chaque lundi matin l'ensemble des articles publiés sur le blog Make it Digital. La garantie de suivre les dernières évolutions du digital !

Garantie sans spam.

Leave a Comment