Oasis, ou comment maîtriser l’art des réseaux sociaux

Cette semaine retrouvez l’interview de Tanneguy Desmarest, Brand Manager sur la marque Oasis. Il nous en dit un peu plus sur le parcours et la stratégie digitale de la marque, depuis longtemps actrice de référence sur les réseaux sociaux.  

Réseaux sociaux, lesquels privilégier aujourd’hui?

Oasis évolue avec son temps mais surtout avec sa cible, les jeunes de 14-17 ans. On parle de la marque qui a le plus surfé sur les réseaux sociaux depuis 2005 grâce à une stratégie très développée de brand content. Les emblématiques P’tits Fruits Oasis sont apparus d’abord sur Facebook, puis se sont déplacés avec leur cible : YouTube, Snapchat, Twitter et désormais Instagram. La marque applique donc une stratégie d’adaptation aux tendances et au comportement de sa cible.

→ Pour exemple, la dernière activation digitale d’Oasis en collaboration avec le Youtubeur Maskey qui a finalement surtout été relayée sur Facebook. On crée donc ainsi du contenu qui va plaire à la cible et on le lui livre là où elle sera le plus susceptible de la voir.  

 

Les P’tits Fruits, toujours pertinents sur les réseaux ?

Il faut garder en tête que le plus important sur les réseaux sociaux est la pertinence du contenu délivré et le choix de la plateforme sociale de partage. Oasis communique encore aujourd’hui avec ses P’tits Fruits car c’est le message qu’ils diffusent qui assure leur succès même dix ans après leur invention. Ainsi, l’objectif de toute campagne Oasis est d’accroître la “coolness” de la marque auprès de sa cible. L’identité des P’tits Fruits est conservée mais Oasis renouvelle continuellement ses contenus en les adaptant en temps réel à son public, évitant ainsi les fails.

Détournement de la série Netflix “La casa de papel” – Post Facebook

Les P’tits Fruits célèbrent la coupe du monde de foot – Post Facebook

Détournement du jeu vidéo “Fortnite”- Post Facebook

 

Le placement de produit, do or don’t ?

Pour une marque mature comme Oasis, le placement de produit n’est pas approprié. En effet, la marque leader de son segment n’a pas besoin de gagner en notoriété en France. Le challenge est donc de générer du contenu régulièrement tout en priorisant la qualité. YouTube et les autres réseaux sociaux sont des leviers de co-création entre une marque et un influenceur qui créent une synergie bénéfique aux deux parties. Le but de ses collaborations est de créer :

  • Un contenu engageant pour la cible
  • Un partenariat qui sera bien accueilli et non “forcé”
  • Un buzz positif

Exemples de commentaire sur Facebook et Youtube pour l’activation Oasis x Maskey

 

Influenceurs, comment bien les choisir pour buzzer ?

Chez Oasis pour choisir un influenceur avec qui travailler il faut qu’il ait:

  • Une patte artistique unique en ligne avec l’esprit de la marque et la cible visée
  • Une audience engagée et majoritairement composée de la cible que la marque cherche à atteindre
  • Et toujours un brin d’humour !

Le partenariat Oasis x Maskey mis en place avec l’agence Marcel en décembre 2017 fut ainsi une vraie réussite ! La recette était simple :

Un YouTubeur original + un sujet d’actualité + un contenu de qualité

Et les résultats finaux parlent d’eux-mêmes puisque jamais un contenu n’avait généré autant de conversations et retours positifs:

  • Un taux d’engagement de 39% sur Facebook (vs 12% sur un post classique)
  • Un reach organique de 85% (soit 2.4M de personnes)
  • 240K interactions et 3.7M de vues au total

Oasis est toujours présent dans le grappe game !

Abonnez-vous à Make it digital

Recevez par email chaque lundi matin l'ensemble des articles publiés sur le blog Make it Digital. La garantie de suivre les dernières évolutions du digital !

Garantie sans spam.

Leave a Comment