Mouvement anti-black Friday : les marques s’engagent

Black-Friday : une tendance qui s’ancre dans le quotidien des Français

 Avec des réductions attractives : -30%, -50% ou même -70%, le Black Friday s’est imposé comme une opération incontournable dans le domaine du e-commerce. Cette journée de promotion importée des États-Unis en 2013 plaît de plus en plus France. En effet, en 2018, les ventes ont augmenté de 15% en France par rapport à l’année précédente selon l’Institut d’Études GfK.

Une multiplication des actions anti Black Friday en France

Contre ce déchaînement de réductions poussant les Français à acheter plus, des marques s’engagent. Elles sont de plus en plus nombreuses à prendre la parole en boycottant ce moment fort. Le but étant de promouvoir une consommation plus responsable et de dénoncer les promotions parfois mensongères et l’impact de cette consommation de masse. 

 On peut citer le collectif d’associations et d’entreprises Green Friday, créé en 2017 par Envie, précurseur de l’économie sociale et circulaire. Il réunit aujourd’hui 400 structures. L’association compte aujourd’hui 6 membres-fondateurs comme Emmaüs ou la Ville de Paris. L’idée est d’inviter la population à recycler, réparer, réutiliser leurs objets du quotidien plutôt que d’en acheter des neufs. 

En 2019, 700 marques françaises ont choisi de s’opposer au Black Friday dans le collectif Make Friday Green Again. Celui-ci a été lancé par Faguo, qui propose depuis 10 ans des chaussures et du prêt-à-porter éthiques et responsables. Le mouvement a été lancé en octobre et rassemble de nombreuses marques de prêt-à-porter mais aussi Nature et Découvertes, Bergamotte ou encore Rosemood. Cet ensemble de marques s’est uni avec un point commun : ne pas faire le Black Friday et communiquer pour promouvoir une consommation raisonnée.

View this post on Instagram

#makefridaygreenagain : FAGUO a réuni plus de 450 marques qui ne feront pas le Black Friday. Nous encourageons à profiter du vendredi 29 novembre pour trier, revendre et recycler le superflu afin de voir ce dont nous avons vraiment besoin. Nous voulons recréer du sens et restaurer une consommation raisonnée. Consommer ce dont on a vraiment besoin et au prix juste. Nous vous invitons par exemple à venir déposer vos baskets, vêtements, sacs dans nos bornes de tri et de recyclages disponibles dans les 25 boutiques FAGUO. – FAGUO gathered more than 450 brands that won't take part in the Black Friday. We encourage everyone to use this Friday, November 29th to sort, resell and recycle the superfluous goods they have in order to know what we really need. We want to restaure a meaningful and reasoned consumption. Consume what we really need at the fair price. We invite you, for example, to drop your sneakers, clothes, bags in our sorting and recycling boxes availabale in each of the 25 FAGUO stores located in France. #faguo #mode #mfga#upcyclingfashion #upcycling #blackfriday #noblackfriday #reason #fashionsustainability #sustainablefashion #sustainableliving #sustainable

A post shared by FAGUO (@faguo) on

 Une initiative Black For Good a également vu le jour en 2019. L’entrepreneur et fondateur de Typology et Made.com a appelé les entreprises à rejoindre son initiative sur LinkedIn. Il a choisi que sa marque de cosmétiques Typology ne fasse pas de réduction pendant le Black Friday et reverse l’ensemble des bénéfices réalisés pendant cette période à l’ONG Eden Reforestation Projects. Son collectif a fédéré 75 marques qui ont rejoint le mouvement et qui se sont engagées à verser à l’association de leur choix une partie importante de leur bénéfice durant le Black Friday. Par exemple, la start-up Balinéa qui propose des réservations de soins beauté et bien-être a reversé 20% de ses commissions à une association de défense de l’environnement.

View this post on Instagram

• BLACK FOR GOOD : 33 associations bénéficieront du projet Black for Good ! • Pourquoi ne pas faire de soldes et reverser nos bénéfices à l’inverse ? A la genèse du projet, les marques ont choisi de participer en soutenant une association. Chaque marque a eu le choix d’effectuer un don à l’attention d’associations avec lesquelles ils travaillaient déjà. Au total, 33 associations bénéficieront du projet Black For Good. Reforestation, lutte contre le cancer, aide à l’éducation des filles, protection des jeunes LGBTQ+, donner accès aux premières nécessités en terme d’hygiène féminine, protection animale, c’est autant de causes qui grâce au mouvement bénéficieront de dons. Au départ du projet, l’option de boycotter cette période commerciale a été envisagée. Cependant, il nous semblait plus judicieux de tenter une approche non moralisatrice et accusatrice envers le consommateur en lui permettant de s’engager pour une cause citoyenne. En effet, un grand nombre de personnes favorisant le Black Friday ou autres périodes de réductions le font par manque de moyens le reste de l’année. Une véritable question de pouvoir d’achat est en jeu. Ne pas culpabiliser le consommateur nous semble être plus engageant. Il serait aussi hypocrite pour les marques de prétendre ne pas vouloir croître et réaliser du chiffre d’affaires mais lier cette réalité économique aux enjeux sociétaux et écologiques est de notre point de vue possible. Nous sommes fiers d’annoncer toutes les associations qui bénéficieront de dons lors de l’opération Black for Good : @1percentftp_france @cewfrance @edenprojects @endofrance @enfants_du_mekong_officiel @europadonnafr @fondationdesfemmes @fondationgoodplanet @girls.excel Gynécologie Sans Frontières, Hegalgadia, Kelina, @la_spa @latricyclerie @ledbyher @lesilencedesjustes_officiel Marion La Main Tendue, Moda Fusion, @mouvementcolibris MQ Mental Health, ONG Cavoequiva, @parlonsen Poh Kao, @raceforwater @reforest_action @reseau.unicancer @sla_foco SOL Association, @surfridereurope ThinkForward, Toit à Moi, @toutesalecole @vendangessolitaires @waterfamily_ #blackforgood #blackpourlebien #typology #typologyparis

A post shared by Typology.com (@typologyparis) on

Finalement, certaines marques françaises ont exprimé leur opposition au Black Friday de manière indépendante, sans rejoindre un collectif, mais avec des actions similaires. Par exemple, Maison du Monde a choisi ne pas appliquer de promotions. La marque de cosmétiques pour homme, Horace, a fait le choix de fermer son site.

Une unification de ces mouvements pour plus d’impact ?

Ces marques ont donc toutes appelé à faire de ce Black Friday 2019 un week-end dédié à la consommation raisonnée et responsable. Mais entre toutes ces actions et appellations, Black For Good, Green Friday, Make Friday Green : difficile de s’y retrouver pour le consommateur. En 2020, pourrait-on imaginer les marques unies dans un seul et même mouvement anti-Black Friday afin de porter un message encore plus fort ?

Abonnez-vous à Make it digital

Recevez par email chaque lundi matin l'ensemble des articles publiés sur le blog Make it Digital. La garantie de suivre les dernières évolutions du digital !

Garantie sans spam.

Leave a Comment