La méthode Agile

Dessin méthode Agile - Capture d'écran Camille Rozelot

Capture d’écran Camille Rozelot

Tout le monde vous parle d’agilité, de méthode Agile. Nous, étudiants de la majeure Marketing à l’Ère Digital, allons vous en révéler les principes fondamentaux. Merci à Théo Malleval, ancien étudiant de la majeure, aujourd’hui chez Capgemini pour nous l’avoir enseignée.

Eh oui ! Théo, d’élève est devenu notre enseignant lors d’une journée à Audencia. Avec deux autres consultants de Capgemini, ils nous ont sollicité sur l’étude d’un cas et nous ont enseigné différentes notions dont celle de la méthode Agile.

***

Que représente la méthode Agile ?

La méthode Agile est un concept venu des Etats-Unis. En 2001, dix-sept entrepreneurs mondiaux ont rédigé un manifeste pour présenter et défendre les principes de cette méthode.

Le manifeste Agile plaide pour un changement culturel dans le management des projets informatiques. Aujourd’hui, cette méthode est désormais au cœur du fonctionnement de beaucoup d’entreprises. Le facteur clé de succès dans le management d’un projet est le facteur humain et plus précisément la capacité d’adaptation au changement et la qualité des relations entre les acteurs du projet.

Selon le Manifeste, les quatre valeurs de la méthode Agile sont :

  • Les individus et leurs interactions, de préférence aux processus et aux outils,
  • Des solutions opérationnelles, de préférence à une documentation exhaustive,
  • La collaboration avec les clients, de préférence aux négociations contractuelles,
  • La réponse au changement, de préférence au respect d’un plan.

Les dix-sept cosignataires de ce manifeste reconnaissent davantage de valeur dans les éléments à gauche.

Agile vs Waterfall

Methode Agile vs Methode Waterfalls

La méthode Agile peut être placée en opposition avec la méthode Waterfall. La méthode waterfall, c’est-à-dire en « cascade », représente un processus très structuré avec de nombreuses planifications. Si certains favorisent la méthode Waterfall pour la structure de la répartition du travail et l’organisation bien définie des efforts de développement, il reste toutefois difficile de modifier les exigences après le début du projet. Sachant que la méthode Waterfall suit une approche très stricte, les clients réalisent souvent à la fin du projet que le projet doit être revu.

La déclinaison la plus utilisée de la méthode Agile est la méthode Scrum. Le travail se réalise avec des périodes d’itération, appelé des « sprints ». Les objectifs sont fixés à deux ou trois semaines. Les priorités de chacun sont ajustées à chaque sprint pour mieux répartir la charge de travail dans le temps. Autre avantage de cette méthode : la hiérarchie est abolie et chacun est placé sur un pied d’égalité. Une fois que le Product Owner a validé la planification du projet, chacun peux gérer ses priorités.

***

Air France KLM

Théo Malleval a ainsi travaillé avec la méthode Agile sur un programme de transformation pour le groupe Air France KLM. L’objectif était de faire converger différentes plateformes, sites et applications étant uniquement Air France ou KLM vers une solution mixte « Air France – KLM ».

La méthode Agile a été mise en place en impliquant autant les équipes d’Air France que de KLM tout en prenant en compte les enjeux politiques et l’environnement international. Dans ce contexte, la méthode a été adaptée à l’échelle de ce grand projet qui nécessite l’implication de beaucoup d’équipes et de ressources sur différents sujets transverses.

Selon Théo, l’utilisation de la méthode Agile a été très positive dans la mesure où plusieurs bénéfices ont été observés à différents niveaux.

  • Au sein de la sphère exécutive, la méthode Agile apporte une meilleure visibilité sur les projets car la planification stratégique à différents délais est facilitée. Toutefois, il est nécessaire d’avoir un investissement humain et financier conséquent sinon cette méthode ne peut fonctionner.
  • Il est primordial de sensibiliser toutes les parties prenantes au fonctionnement de la méthode Agile. Cela permet ensuite de faciliter les interactions avec les équipes fonctionnelles (analystes, PO product owners, AMO Assistance à Maîtrise d’Ouvrage) et techniques (développeurs). Une meilleure implication se crée tout au long de la réflexion sur le produit.
  • Une meilleure communication et transparence a lieu au sein de l’équipe Scrum. Les échéances de travail et les capacités de travail de l’équipe sont mieux estimées. Les moments d’échanges et de rétrospectives permettent d’instaurer une ambiance de travail saine et productive. Cependant, cela peut créer un turn-over important car une bonne maitrise de la méthode Agile est attractive pour des recruteurs ou d’autres projets internes.
 
Theo MALLEVAL – Consultant – Chapter Agile@Scale & Devops – Capgemini Invent – Future of Technology.
Le chapter Agile@Scale & DevOps rassemble des consultants de tous grades sur des sujets d’Agilité à l’échelle et de DevOps abordés dans le cadre de missions Capgemini Invent – Future of Technology.
Les contenus, formations, certifications et bonnes pratiques développées dans le cadre du Chapter Agile@Scale & Devops attestent de la connaissance approfondie des consultants Capgemini Invent – Futur of Technology sur les enjeux organisationnels de demain.


Article rédigé par
Camille Rozelot – Team Nine.

Abonnez-vous à Make it digital

Recevez par email chaque lundi matin l'ensemble des articles publiés sur le blog Make it Digital. La garantie de suivre les dernières évolutions du digital !

Garantie sans spam.

Leave a Comment