Interview d’Anne Launois, notre responsable de majeure so-digital

A une semaine de la fin de la majeure, les ATAWAddicts ont souhaité rencontrer Anne Launois, leur responsable de majeure.

PhotoAnneLaunois

Quel est votre parcours ?

Je suis responsable de la majeure Marketing à l’Ere Digitale et du mastère spécialisé Stratégies Marketing à l’Ere Digitale d’Audencia (le SMED ndlr). Diplômée de l’EM Lyon (personne n’est parfait !), je viens avant tout du monde de l’entreprise. J’ai commencé ma carrière en Allemagne, où j’ai exercé pendant 2 ans au planning stratégique de BBDO Consulting. Puis j’ai été chef de marque pour BIBA, au sein de la régie publicitaire de  Lagardère. Suite à cela j’ai occupé la fonction de directrice générale adjointe pour Axel Springer Média France et ce, jusqu’en 2011. J’ai accompagné le développement de leurs activités digitales, en interne comme en externe. En parallèle j’ai créé ma structure de conseil. Toujours dans le secteur des médias. Je les accompagne dans leur transformation digitale.

Le digital, Audencia : pourquoi ?

Mes expériences ont un lien : le digital. Et au sein de ces différentes expériences j’ai pu recruter de jeunes diplômés. J’ai apprécié les accompagner dans leur développement professionnel.

Je me suis ainsi tournée assez naturellement vers la formation par goût personnel et pour le plaisir de transmettre. J’ai commencé par enseigner dans mon domaine, la stratégie média et la stratégie digitale à SciencesCom et à Audencia.

Puis j’ai créé la majeure marketing à l’ère digitale et le mastère spécialisé SMED qui ont tous deux ouvert en septembre 2014. Ces projets avaient été initiés par des professeurs comme Vincent Balusseau et ils ont été développés à la demande d’entreprises partenaires et du réseau des anciens.

Responsable de la majeure digitale ET du mastère digital, est-ce que cela fait doublon dans votre quotidien ?

C’est ce que l’on pourrait penser et pourtant ces deux programmes sont bien différents. Tout d’abord parce que le premier ne dure que 4 mois tandis que le second dure 7 mois. Mais ensuite parce que les sujets abordés ne sont pas approfondis de la même manière. Par exemple, le mastère spécialisé est beaucoup plus orienté vers la dimension relation client à l’ère digitale  (CRM), data management et l’entrepreneuriat digital. Il implique les fondamentaux du management.

Au quotidien, je dois néanmoins jongler entre 54 intervenants.

Percevez-vous des évolutions ou des différences avec les promotions précédentes ?

Effectivement, en 1 an et demi j’ai déjà perçu des évolutions, et  notamment car ce sont des matières mouvantes. Les disciplines abordées évoluent : les leviers d’acquisition, de branding, les stratégies mobiles changent et se modifient rapidement. Nous devons adapter les cours à ces changements pour rester à la pointe de l’actualité des entreprises et favoriser l’employabilité de nos étudiants.

En parallèle, j’observe une montée en compétence de la part des étudiants. Ils ont intuitivement acquis des réflexes et des modes de pensée qui les amènent à être encore plus rapides que les promotions précédentes pour se saisir des outils (notamment open source) et des concepts. Je l’ai constaté sur les sites wordpress que vous avez créés en une petite semaine pour les start-ups de l’incubateur !

Nous sommes curieux, quels sont vos projets en cours ?

La majeure 2016 participera au concours Brandstorm de L’Oréal, et le mastère aura un projet avec la startup YouDrive du groupe AXA. Le groupe ERAM sera notre partenaire pour une nouvelle année et proposera un sujet aux étudiants : un projet e-commerce particulièrement complet !

Les projets ne manquent pas et les partenaires ont envie de travailler avec les étudiants de la majeure et du mastère. Nous travaillons en permanence sur des cas réels. Les intervenants,  cette année, ont manifesté leur envie de revenir à Audencia. Ils ont apprécié le niveau et le répondant des étudiants et reviennent avec des propositions de projets. Ce sera le cas de Pernod-Ricard Division Produits de Luxe l’année prochaine par exemple. Pour les autres projets, vous les découvrirez bientôt  sur le #AudenciaSMED, sur ce blog ou dans notre page Facebook!

En dehors de la majeure, quelle est la place du digital à Audencia ?

Le digital évolue aussi à Audencia, et ce notamment sous l’impulsion de la direction de l’innovation et de l’entrepreneuriat. Ils ont en effet rendu possible le fait de proposer des ateliers de code en partenariat avec Le Wagon.

Dans ce sens, nous avons pour projet de faire découvrir de nouveaux outils à tous les étudiants, sous le format de workshops. Les thèmes abordés pourraient être les outils du growthhacking, la suite Adobe dont Photoshop, des outils du cloud ou d’emailing automatiques. Ces outils seront d’ailleurs présentés sur ce blog l’année prochaine, afin de permettre aux étudiants du SMED de partager leurs tips et de se les approprier. Keep in touch !

Il y a encore beaucoup de choses à faire mais les projets évoluent rapidement à Audencia. Notre fort partenariat avec Atlantic 2.0 est une force. Les étudiants de la majeure et du mastère ont pu rencontrer des personnalités emblématiques du digital à Nantes, Simon Robic par exemple lors du déplacement à la Cantine Numérique.

Un dernier mot ?

Je suis très fière de cette nouvelle promotion. Je suis confiante concernant l’avenir professionnel de chacun.  Ce qui me le prouve ? La réussite des diplômés SMED : leurs responsables entrent en contact avec moi afin d’intervenir dans nos programmes et recruter des membres de la communauté digitale @audencia, la communauté SMED.

 

Les ATAWAddicts (Clara Lhériau, Anne-Laure Versaevel, Max Moock, Sébastien Vaucelle, Mélody Lan Ah Loi)

Abonnez-vous à Make it digital

Recevez par email chaque lundi matin l'ensemble des articles publiés sur le blog Make it Digital. La garantie de suivre les dernières évolutions du digital !

Garantie sans spam.

Leave a Comment