Quand iAdvize révolutionne le marketing conversationnel

La semaine dernière, les étudiants du SMED et de la majeure digitale d’Audencia ont rencontré les équipes de la start-up nantaise iAdvize, spécialiste du marketing conversationnel. Au programme : présentation de l’entreprise, de ses solutions et point sur le nouveau règlement général de la protection des données. Retour sur cette expérience.

iAdvize, kézako ?

Julien Hervouet et Jonathan Gueron ont fait un constat : la relation client en ligne est impersonnelle. Ils créent alors en 2010 iAdvize. Son objectif : humaniser la relation client en ligne.
La start-up possède aujourd’hui cinq filiales à Nantes, Londres, Düsseldorf, Madrid et Boston.

Seulement 20% des clients conseillés finalisent leur achat et pour améliorer ce chiffre, iAdvize propose des solutions de marketing conversationnel. Reste donc à prédire les besoins des entreprises clientes pour mettre en place le canal le plus adapté à leur service/produit parmi le tchat en ligne, le click-to-call ou encore l’appel vidéo.

Comme 60% des ventes en ligne se font le soir et le week-end, iAdvize a aussi créé un outil additionnel : ibbu. Il s’agit d’une communauté d’experts recrutés régulièrement sur des types de produit ou des secteurs spécifiques, qui conseillent les visiteurs du site aux horaires auxquels les services client sont fermés. Disponible en 12 nationalités, ce service offre une relation humanisée et plus complète aux consommateurs.

La solution iAdvize va permettre d’analyser le parcours du consommateur en ligne et sur l’application, afin de détecter le potentiel de conversation, grâce à un système de ciblage comportemental, et pouvoir proposer une solution de marketing conversationnel au moment le plus approprié.

Aujourd’hui, iAdvize représente un chiffre d’affaires annuel de plus d’un milliard, soit plus de 600 clients dans 60 pays.

La force de la start-up ? Quatre valeurs fondatrices

A l’origine du succès d’iAdvize, il y a quatre valeurs :

  • “Design the expected” : toujours innover et proposer quelque chose de différent, qui change
  • “Ship the unsinkable” : assurer un suivi et une relation commerciale de qualité avec le client
  • “Delight the customer” : la satisfaction client en premier
  • “Join the party” : un esprit d’équipe fort et des évènements internes pour renforcer tout cela

Implications du RGPD pour iAdvize

Nous avons aussi eu l’occasion de discuter sur les implications pour la start-up du nouveau Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) dont la date limite d’application est fixée au 25 mai 2018.
Pour plus d’informations sur le RGPD, vous pouvez consulter l’article suivant

L’équipe d’iAdvize a mis l’accent sur cinq implications :

  • L’outbound marketing et l’email à froid. Il sera maintenant nécessaire de justifier et expliquer par quels moyens les informations ont été obtenue. Par exemple, lorsque j’envoie un email suite à un évènement, je dois signaler que je contacte la personne grâce aux informations qu’elle m’a transmises lors de cet évènement.
  • Lors d’événements, il faudra une preuve de consentement, comme par exemple, une carte de visite.
  • L’inbound marketing : à partir du 25 mai, toute demande d’adhésion nécessitera une double confirmation (double opt-in)
  • Outils utilisés et hébergeurs (prestataires) : là où sont hébergées les données.

Maëlys Monjou de Carmantrand

Abonnez-vous à Make it digital

Recevez par email chaque lundi matin l'ensemble des articles publiés sur le blog Make it Digital. La garantie de suivre les dernières évolutions du digital !

Garantie sans spam.

Leave a Comment