Halloween 2016 : les 4 meilleures campagnes marketing

En 2016, pour Halloween, les créatifs ont été plus inspirés que jamais. Audencia Make It Digital vous partage sa veille créative et décrypte les 4 campagnes qui ont fait le buzz. Lisez jusqu’au bout pour découvrir nos recommandations 2017 basées sur des insights consommateurs !

Airbnb vous invite une nuit dans le château de Dracula

Airbnb Halloween

(image Wikipedia sous Creative Common)

Le célèbre site de location immobilière communautaire s’est offert un joli coup de pub en proposant à un couple de gagner une nuit dans le château de Dracula, dans les Carpates. Au menu, voyage en calèche à travers la forêt sous la brume, réception par le descendant de Bram Stocker et (courte) nuit dans la crypte. Situé en Roumanie, le château de Bran est un monument historique de la Transylvanie. Il est surnommé “Château de Dracula” par association à Vlad III l’Empaleur, qui a inspiré Bram Stocker pour son célèbre vampire..

La marque a su capitaliser sur l’événement sur les social media, invitant un photographe professionnel à photographier et filmer l’aventure des deux gagnants. L’information a été partagée à toute vitesse sur les réseaux sociaux. 12 900 pages ont été indexées par Google pour l’expression exacte “Airbnb Dracula”. Cela signifie que plusieurs milliers de sites internets ont publié des articles pour faire la pub d’Airbnb!

Si l’on ne dispose pas du détail du prix de l’opération, privatiser les Catacombes de Paris une nuit pour Halloween 2015 avait coûté à Airbnb 350’000€. Une faible somme au regard de la couverture média générée et qui justifie pleinement qu’Airbnb remette le couvert en 2016… et en 2017.

“Il me faut admirer aussi le pouvoir de l’argent. Que ne peut-il réaliser lorsqu’il est bien employé ?”

Bram Stocker, Dracula

 

 

Burger King se déguise en Macdonald’s

Burger King Halloween

Burger King réalise l’opération commerciale juteuse d’Halloween 2016 en déguisant un restaurant du Queens (New-York) en fantôme McDonald’s. A l’intérieur, le packaging des Burgers était adapté à l’événement. Les sandwichs étaient emballés dans une fausse boîte McDonald’s, qui révélait un Whopper et un message pour les clients : C’est juste une blague. On cuit toujours nos burgers sur le grill. Joyeuse Halloween!”

La marque de restauration rapide lance une petite pique à la concurrence et en profite pour communiquer sur son message et sa différence.

Burger King Halloween

Pas facile de vivre dans l’ombre d’un rival devenu emblématique de la culture de son pays. Pepsi et Burger King ont adopté des stratégies similaires en communiquant sur la Guerre des Marques. Une rivalité savamment étudiée qui encourage les consommateurs à choisir un camps et soutenir l’outsider face à l’ogre concurrent.

Et ça marche !

L’expression “burger king halloween 2016 disguise” donne 2,5 millions de résultats sur Google. C’est LE buzz d’Halloween! A la clé, un engagement fort de leurs audiences et un boost de leur capital de sympathie.

Burger King Halloween

Du côté de McDonald’s, pas de réponse. Pire, l’entreprise se contente du service minimal et devient la risée des internautes jusque sur sa propre page d’entreprise ! 2-0 pour Burger King.

Nos Best Practices pour vous lancer dans la Guerre des Pubs à votre tour en 2017 :

  1. Soyez l’outsider. Les consommateurs sympathisent avec le plus faible. Si vous êtes dominants sur le marché, votre attitude sera perçue comme condescendante et attira l’attention sur la concurrence.
  2. Ne le faites que si votre taux d’engagement est élevé. Si votre communauté se mobilise moins que celle de votre adversaire, c’est le bad buzz assuré ! Burger King a une communauté très forte. Sur Facebook, elle se mobilise près de 30% malgré plus de 5 fois moins de fans que Macdonald’s (rythme de publication similaire) – source
  3. Soyez drôles et créatifs. La guerre des pubs doit être fun et amusante, pas agressive ou méprisante.
  4. Pensez Branding, pas Performance. La guerre des marques vous permet de bousculer votre concurrent sur ses valeurs. Ne comptez pas sur un ROI quantifiable.

En février 2016, Macdonald’s France s’était moqué de Burger King. Mais la réponse géniale de Burger King leur avait assuré la sympathie du public: 

 

Asda fait le buzz sur Facebook en luttant contre les préjugés

Avec plus de 2 millions de vues, Asda fait le buzz et réalise une de ses meilleures performances vidéo.

Les internautes ne s’y sont pas trompés, le spot publicitaire est un exemple de story-telling maîtrisé. En moins de 30 secondes, il nous raconte l’histoire émouvante d’un petit enfant à la pilosité démesurée qui ne veut plus se déguiser (encore) en loup-garous pour Halloween. On rit, on pleure, on s’émeut du dénouement. Mieux, le spot s’offre le luxe d’être immédiatement original et émouvant. Deux facteurs clés différenciants qui captent l’attention du téléspectateur à court-terme, le font apprécier la publicité et l’aident à inscrire la publicité dans sa mémoire à moyen-terme. Une belle opération de branding qui se démarque lors des coupures pubs.

Bilan : un reach important (sans doute soutenu par un effort en Paid Media) mais aussi un très bon taux d’engagement, l’un des meilleurs de l’histoire de l’entreprise en terme de ratio like/vues.

 

Netflix invente la sonnette qui ne sonne pas

Netflix Halloween

Quoi de mieux pour célébrer Halloween qu’un film d’horreur ?

Quoi de pire que d’être dérangé à un moment effrayant par des enfants qui veulent des bonbons ?

Netflix l’a bien compris et vous propose une sonnette innovante. Sa particularité, c’est qu’elle ne sonne pas ! Lorsqu’un enfant appuie sur le bouton, elle émet des musiques horrifiques et des sons qui filent les pétoches pour effrayer l’intrus. Une idée originale qui vous permet de rester chez vous en paix tout en préservant les dents des enfants (c’est pour leur bien) et vous débarrassant définitivement des Témoins de Jéhovah et autres vendeurs de calendriers.

Au bilan, une opération créative et peu coûteuse qui a fait parler de la marque pour ses aspects sympas et addictifs. Si l’impact marketing de cette opération est difficile à quantifier, il s’inscrit dans la logique de branding de Netflix et illustre à merveille que sans paid media, l’originalité représente toujours une bonne alternative.

Audencia Make It Digital a voulu essayer de construire la sienne mais on vous le confesse, on a pas trouvé le schéma très intuitif.

Netflix Halloween

 

En bonus, Audencia Make It Digital vous dévoile son analyse chiffrée de l’impact business d’Halloween 2016 et ses recommandations pour performer en 2017.

 

Halloween 2016 en chiffres

Aux Etats-Unis, Halloween se classe 8eme plus gros événement commercial de l’année. La fête est stratégique et se place en plein milieu du creux entre la rentrée des classes et Noël.

2016 s’annonce une année record. Jusqu’à 12% d’augmentation du panier moyen par rapport à 2015. Chaque Américain a dépensé 83$ en 2016 à Halloween.

Chiffres Halloween

35% des Américains déclarent commencer leurs achats avant la fin du mois de septembre. C’est plus d’un mois avant la Toussaint.

En France, l’impact business est plus limité. Les datas montrent surtout une augmentation du rayon confiserie de 25 à 400% selon les magasins. Déguisements et films d’horreurs sont aussi à la fête et font un véritable carton. Halloween reste surtout une formidable opportunité d’animer votre marketing entre la rentrée et Noël.

Chiffres Halloween

Notre recommandations pour performer en 2017

Toutes les entreprises n’ont pas encore intégré Halloween à leur plan marketing. Une belle opportunité gâchée ! Demandez-vous si votre entreprise a profité de l’événement pour faire sa publicité ? Voici nos deux recommandations pour Halloween 2017 (cela reste entre nous):

  • Audencia Make It Digital vous recommande LE trend de l’année prochaine 2017 : la réalité virtuelle. On estime à 30 millions le nombre de ménages équipés en 2017. Avec un outil qui se prête à merveille aux expériences horrifiques, c’est une opportunité en or pour l’entreprise qui se sera préparée à l’événement en amont. (voir l’étude de l’IHS)
  • Si vous avez moins de budget, ces Insights Consommateurs devraient vous intéresser. saisissez l’opportunité et fêtez Halloween sur les réseaux sociaux. Les internautes sont friands de la fête et jouent le jeu sur leur fil d’actualité Facebook. Ils partagent 25% plus que sur le reste de l’année. 59% du contenu est mis en ligne depuis mobile. Un dernier chiffre percutant : la conversation est menée à 75% par les femmes. Il faut croire qu’elles aiment se faire peur! (donnés First Parties Facebook)

Quelques Hashtags et tendances pour préparer 2017 :

  • #Halloween
  • #Costume
  • #Candies
  • #ZombieWalk
  • et pourquoi pas #Trump ?
Abonnez-vous à Make it digital

Recevez par email chaque lundi matin l'ensemble des articles publiés sur le blog Make it Digital. La garantie de suivre les dernières évolutions du digital !

Garantie sans spam.

Leave a Comment