Le géant Facebook sur la sellette ?

La capacité de Facebook à réellement protéger nos données est de plus en plus mise en cause. Les gouvernements sévissent, la législation évolue, la grogne sociale monte. Quelques mois après les révélations du scandale Cambridge Analytica, un petit panorama de la situation s’impose.

Facebook au cœur d’un nouveau scandale en Europe de l’Est

Il y a quelques jours, le service russe de la BBC assurait que les messages privés de 81 000 comptes, majoritairement russes et ukrainiens, ont été vendus sur la toile, 10 centimes de dollars chacun. L’enquête a conclu à un piratage, dû à l’utilisation d’extensions, sur des navigateurs classiques tels que Chrome ou Firefox. Les hackers auraient également dérobé des données personnelles comme l’adresse mail et le numéro de téléphone de 176 000 utilisateurs. Nouveau coup dur pour le géant du web. Un an plus tôt, 30 millions de comptes utilisateurs étaient piratés, à cause d’une faille de sécurité dans le code source de la plateforme.

Source photo : Getty Images
Source : https://siecledigital.fr/2018/11/04/les-messages-prives-de-81-000-comptes-facebook-ont-ete-vendus/

Au Royaume-Uni, la sentence tombe après l’affaire Cambridge Analytica

Pour rappel, en 2014, un quizz Facebook invitait les utilisateurs Facebook à faire un test de personnalité. Les données récoltées sur 87 millions de comptes ont été vendues à l’entreprise Cambridge Analytica. Le but était de faire un profilage psychologique des électeurs américains. Un million de britanniques ont vu leurs données collectées. Suite à ce scandale, l’Information Commissioner’s Office dénonce « une sérieuse brèche » dans le système. L’organisme réclame aujourd’hui une amende de 500 000£ (570K €). Pas suffisant pour inquiéter le géant américain toutefois.

Source photo : Unsplash
Source : https://www.bbc.com/news/technology-45976300

L’Union Européenne exige un audit de Facebook sur la vie privée

Les conséquences politiques de Cambridge Analytica se font aussi sentir de l’autre côté de la Manche. En effet, les eurodéputés réclament un audit complet et indépendant de Facebook, afin d’évaluer sa politique de protection des données. Une résolution a été signée au parlement européen le 25 octobre dernier. Les parlementaires accusent le réseau d’avoir « enfreint le droit de l’Union ». Les progrès accomplis par la firme depuis l’éclatement de l’affaire restent insuffisants. L’initiative pourrait être étendue aux autres grandes plateformes, telles que Google et Twitter. « Cette résolution énonce les mesures nécessaires, une mise à jour de nos règles de concurrence et des mesures supplémentaires pour protéger nos élections », résume l’eurodéputé Claude Moraes. Affaire à suivre donc…

Source photo : Pixabay
Source :
https://www.numerama.com/politique/435143-le-parlement-europeen-reclame-un-audit-complet-et-independant-de-facebook-sur-la-vie-privee.html

 

Pour en savoir plus sur l’affaire Cambrige Analytica, je vous invite à regarder cette courte vidéo  :

Source Vidéo : Le Monde

Iwen Le Gac

 

Abonnez-vous à Make it digital

Recevez par email chaque lundi matin l'ensemble des articles publiés sur le blog Make it Digital. La garantie de suivre les dernières évolutions du digital !

Garantie sans spam.

Leave a Comment