Game it or it didn’t happen

Les supporters bientôt tous connectés par Nike, le PSG sur le terrain électronique, Facebook sur le champ de bataille de l'AI. Le jeu s'invite à la table des nouvelles technologies et du marketing digital cette semaine !

Game on.

Nike prend d’assaut la NBA

Après avoir remporté le contrat NBA et être devenu l’équipementier exclusif des 30 franchises par la même occasion, Nike a décidé de bousculer le marché des maillots. Ainsi, le plus grand équipementier sportif mondial a révélé le 15 septembre dernier sa gamme de maillots connectés pour les supporters, lors d'un grande cérémonie. Kézako ? C’est très simple : fan de Kevin Durant ? Il vous suffira de passer votre téléphone sur l’étiquette de votre maillot floqué Durant pour accéder à toutes les statistiques du joueur en temps réel, sa playlist et des vidéos exclusives Nike Connect, tout ceci unique pour chaque maillot. Une innovation simple en apparence mais qui pourrait bouleverser le marché quand elle atteindra le football, la marque à la virgule ne semble pas prête à s’arrêter.

Le jeu des alliances

Encore des doutes sur les enjeux business et marketing de l'e-sport ? Nous vous avions fait découvrir la discipline, il est temps de prendre le pouls du secteur français ! Tandis que les championnats du monde de League of Legends ont lieu en Chine, le PSG annonce son retrait de la discipline. Le club de foot parisien avait fait en 2016 son entrée dans l'e-sport dans deux disciplines : l'incontournable jeu d'arène multijoueur League of Legends, et le non moins célèbre jeu de foot FIFA. En recrutant une star française, Bora "Yellowstar" Kim, les ambitions du PSG étaient hautes. Apprenez-en plus sur les alliances et partenariats qui animent l'e-sport, ses équipes, joueurs, sponsors et organisateurs.

Source de l'image : PSG eSports

Facebook perd une bataille de bots

Vous êtes au fait de la pratique compétitive de jeux vidéo. Mais saviez-vous qu'il se fait la même chose, entre des intelligences artificielles ? Début octobre a eu lieu le tournoi annuel StarCraft AI, organisé par l'AIIDE (AI for Interactive Digital Entertainment) : des robots virtuels sont programmés pour s'affronter dans une arène de jeu de stratégie en temps réel. Que fait un réseau social dans cette histoire ? A l'instar de Google et le jeu de Go, Facebook utilise le jeu vidéo pour tester et perfectionner ses systèmes d'intelligence artificielle. La première version de StarCraft est ainsi réputée pour sa complexité et le champ des interactions possibles. Avec pour but final d'améliorer la publicité ciblée et les services de personnalisation du réseau social.

Leave a Comment