La FoodTech : on mange quoi demain ?

La FoodTech est à l’honneur. A l’occasion du Nantes Food Forum, la Cantine et la Nantes Tech ont réuni ce Dimanche 7 Octobre quelques grands acteurs nantais pour une session de pitchs et de démonstrations. Retour sur cet événement haut en saveurs.

 

La FoodTech : quésaco ?

Tout d’abord, soyons clairs sur ce mot un peu barbare. On parle de « foodtech » lorsque les entreprises qui travaillent dans la chaîne de valeur de l’alimentaire utilisent les technologies au service de l’alimentation de demain. Et ce, dans toute la chaîne de valeur de l’alimentaire : de la production à la vente en passant par la restauration. On peut distinguer différentes catégories de FoodTech :

 

* L’AgTech : c’est l’ensemble des nouvelles technologies utilisées dans le monde agricole. En d’autres termes, les outils numériques viennent assister la production (culture ou élevage) agricole.

* La Food Science : c’est un autre terme pour transformation alimentaire. La science nous permet de créer de nouveaux produits qui n’existaient pas avant.

* Le E-commerce alimentaire : grande nouveauté également, le e-commerce alimentaire fait son nid dans nos habitudes de consommation. Porté par le drive, le secteur du e-commerce alimentaire est en plein boom : un français sur deux a réalisé en 2016 des achats alimentaires en ligne[1]. Et ce chiffre va naturellement croître.

* La Livraison à domicile : les services de livraison à domicile de repas ou d’ingrédients permettent de s’adapter à nos nouveaux modes de consommation, s’inscrivant dans cette grande tendance du «facilitons la vie de nos clients».

 

La FoodTech est donc une nouvelle tendance en plein boom, et les nantais l’ont bien compris. Mais alors, quels sont les défis relevés par ces pionniers en la matière ?

 

Créer des environnements agricoles nouveaux

 

Aujourd’hui, le choix de consommer de façon plus responsable et locale paraît être évident. Toutefois, certains produits ne se produisent pas en France, privant nos chers compatriotes de saveurs exotiques. C’est ici que la technologie intervient : en recréant des écosystèmes favorables à la culture de certains produits, le champ des possibles s’élargit.

 

C’est en tout cas le pari fou de Saka. Cette entreprise de rhum a construit son produit phare autour de la brède mafane, plante traditionnellement produite dans les terres sablonneuses de Madagascar. Associées au rhum, ses saveurs uniques se révèlent et offrent un goût unique en son genre – croyez-en mon expérience ! Afin de garantir l’approvisionnement de cette plante, les deux frères fondateurs ont donc créé une nouvelle filière de production en Charente-Maritime. Loin des Tropiques, les fleurs de Mafane ont pourtant réussi à être importées et cultivées ici, en France, grâce à un mode de production unique.

 

De la même façon, la start-up nantaise Lisaqua développe des procédés de production agricoles innovants afin de produire des produits de la mer sans impact sur l’environnement. Fondée par des scientifiques, l’entreprise a réussi à créer la première ferme aquatique de gambas propres et durables sur Nantes. Un bel exemple de projet permis par la technologie.

 

S’adapter à nos nouveaux modes de consommation

 

Nos habitudes alimentaires évoluent, et l’offre change avec elles.

 

Parlons par exemple du snacking. Ce nouveau mode de consommation est particulièrement adapté à nos quotidiens survoltés : nomade, tout prêt, varié… mais souvent gras. Cette réalité ne sera bientôt plus qu’un souvenir avec Fruit Ride. La marque nantaise vient juste de commercialiser ses premières feuilles de fruits : des fruits bio et locaux déshydtatés. C’est tout. Une recette 100 % fruits, sans aucun additif. Exit les fruits écrasés au fond du sac ou les barres chocolatées hyper-caloriques à quatre heures : Fruit Ride réinvente le snacking bio, français et sain.

 

Nous parlions plus tôt de la tendance de la livraison à domicile : découvrez Vite mon Marché, petite révolution nantaise. Le principe : vous commandez en ligne votre panier de fruits et légumes, viande et crèmerie… Et il est livré chez vous, dans les 60 minutes. Juste comme ça. Le petit – ou gros – plus : les produits viennent en direct des producteurs nantais et sont frais du matin. C’est comme faire son marché, mais sans sortir de chez soi. L’ambition est multiple : d’une part, très attachés au respect de ses producteurs, les fondateurs mettent un point d’honneur à les choisir et les rémunérer correctement. Deuxièmement, grâce à cette livraison ultra-rapide, Vite mon Marché a relevé le défi de rendre Internet plus intéressant que le monde offline. Et ça marche : avec un taux de rétention de 70 % et une croissance de 2 à 3 % par semaine, Vite mon Marché a tout compris.

 

Que mangera-t-on dans trente ans ?

 

Il est temps de se poser la question : comment bien nourrir une population croissante dans le futur ?

 

Avec des insectes, bien sûr ! C’est du moins la réponse audacieuse d’Insecteine. Les insectes et les protéines d’insecte semblent être une alternative pour une alimentation plus durable et responsable demain. Et pas que pour les humains : pour l’alimentation animale, la santé, la cosmétique… L’entreprise imagine des usages et modes de consommation des insectes et de leurs protéines très variés. Cette petite révolution technologique pourrait devenir une grande solution durable demain. Les normes en vigueur ne permettant pas encore la commercialisation de l’alimentation à base d’insectes en France, il faudra attendre 2020 pour voir les résultats. A suivre, donc !

___

Ce que nous retiendrons aujourd’hui, c’est l’ingéniosité de tous ces acteurs nantais. Ils œuvrent tous à réinventer nos modes de consommation alimentaires en utilisant la technologie et le digital. Acteurs clés de demain, ces entrepreneurs ont tout compris et dynamisent le secteur. Bien sûr, la FoodTech ne s’arrête pas là. Il est à parier que le numérique et l’alimentaire se croiseront de plus en plus dans l’avenir.

 

Un grand merci à la Cantine, la Nantes Tech et l’ENSA pour nous avoir accueillies pendant cette conférence !

[1] http://www.ecommercemag.fr/Thematique/retail-1220/Breves/renouveau-commerce-alimentaire-329263.htm

Abonnez-vous à Make it digital

Recevez par email chaque lundi matin l'ensemble des articles publiés sur le blog Make it Digital. La garantie de suivre les dernières évolutions du digital !

Garantie sans spam.

Leave a Comment