Les Fintechs révolutionnent-elles vraiment les services financiers ?

Vous les utilisez surement au quotidien sans connaître ce terme. Les Fintechs ont récemment fait irruption et envahi le domaine des services financiers. Véritable révolution ou simple effet de mode ? Revue de ce récent phénomène et décryptage.

Un essor récent

Si vous aussi vous n’avez aucune idée de ce à quoi correspond exactement les Fintechs, pas de panique vous faites partie des 83% des Français qui ne connaissent pas ce terme et seulement 4% savent plus ou moins à quoi cela fait référence.

FINance + TECHnologie = FINTECH.

Il s’agit donc de start-ups (en grande partie) qui proposent des produits et services financiers innovants, plus efficaces et moins chers que ceux des acteurs traditionnels.

L’avènement de ces Fintechs a été permis par l’adoption de textes permettant le financement participatif (adoption en 2014 d’un cadre réglementaire pour le crowdfunding) et mettant fin aux monopoles des acteurs traditionnels (adoption en novembre 2009 de la directive sur les services de paiement).

Source : https://www.lemonde.fr/argent/article/2018/10/01/les-fintech-revolutionnent-deja-votre-quotidien_5362512_1657007.html

Comment sont répartis les différents acteurs ?

Source photo : https://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/c-est-quoi-une-fintech-680118.html

Les Fintechs peuvent être regroupées en différentes catégories selon le type de service proposé :

  • Financements alternatifs : cette catégorie regroupe les plateformes de financement participatif (crowdlending, crowdfunding) qui mettent en relation des entrepreneurs et des investisseurs. Elle représente 20% des Fintechs françaisesLes plateformes les plus connues sont Smartangels, Prexem ou encore Credit.fr.
  • Personal & Business Cash Management : les services à destination des particuliers (applications de gestion de comptes, d’épargne …), et des entreprises (tenue de compte, virement et encaissements, gestion des frais professionnels…) sont recensés dans cette catégorie. Parmi les applications les plus connues, on retrouve HawkeyeBSB ou Wave.
  • Paytech : dans cette catégorie, qui constitue 18% des Fintechs françaises, sont réunis les services liés à l’acceptation des paiements. On peut citer en exemple Leetchi, Sharepay ou Lemon Way.
  • L’Asset Management : on retrouve dans cette catégorie les services liés à la gestion d’actifs financiers. Elle représente 17% des start-ups françaises.
  • Les Néobanques : banques digitales uniquement accessibles en ligne tels que Revolut ou N26. Ce secteur constitue 5% des start-up françaises.
  • Insuretech : des start-ups qui proposent des services liés au domaine de l’assurance comme Alan et Shift par exemple.
  • Autres : les Fintechs sont aussi présentes sur le secteur des crypto-monnaies ou autres services financiers transversaux.

Source : https://www.cafedelabourse.com/archive/article/fintech-start-ups-finance

Les Fintechs menacent-elles vraiment les acteurs de la finance bien implantés ?

Source photo : Le Monde

Ces Fintechs, de plus en plus nombreuses et plébiscitées, inquiètent les acteurs traditionnels de la finance. Une étude du cabinet d’audit PWC montre que 87% des entreprises ont peur que les Fintechs prennent leur part de marché.

Or, aujourd’hui, même si les jeunes clients sont des utilisateurs quotidiens de ces Fintechs, avec par exemple les applications de remboursement entre amis ou les néo-banques, on est encore loin d’une véritable révolution. En effet, les Fintechs dans certains domaines peinent à convaincre. Pour épargner, le client va plutôt placer son argent dans une grande institution. De plus, elles s’insèrent surtout sur des secteurs niches, pour des produits spécifiques.

Pour le moment, elles poussent donc plutôt les acteurs traditionnels à innover et progresser, par exemple sur l’expérience client, en la rendant plus agréable. Le danger pour les grandes banques traditionnels viendrait en réalité plutôt de l’arrivée des GAFA sur ce marché. Ils proposent déjà des solutions de paiement mobile (Apple pay, Samsung Pay) et détiennent le nouvel or : l’information sur le client. Affaire à suivre donc …

Sources :

https://www.capitaine-banque.com/actualite-banque/les-fintech-envhaissent-le-secteur-bancaire/

https://www.lemonde.fr/argent/article/2018/10/01/les-fintech-revolutionnent-deja-votre-quotidien_5362512_1657007.html

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/c-est-quoi-une-fintech-680118.html

 

Jeanne Berthe

Abonnez-vous à Make it digital

Recevez par email chaque lundi matin l'ensemble des articles publiés sur le blog Make it Digital. La garantie de suivre les dernières évolutions du digital !

Garantie sans spam.

Leave a Comment