Être un influenceur ? La recette secrète par Chef Damien [Douani]

Les amateurs de cuisine et autres aficionados du site 750g relèveront ici la référence à Chef Damien, acteur du site précédemment cité et autour du blog de recettes Le petit journal de chef Damien. Mais aujourd’hui, il n’est pas question de cuisine… enfin pas de cuisine à proprement parler…

En effet, de retour à la Cantine (cf. Article ‘La Cantine Numérique’), nous avons pu nous plonger dans quelques secrets de sa Cuisine – la blogosphère et les médias sociaux – grâce au témoignage d’un autre Chef Damien : Damien Douani, blogueur et expert médias et innovations numériques, entre autres.

Chef Damien [Douani] : un influenceur ?

Outre leur prénom, Chef Damien et Damien Douani partagent une autre particularité : être des influenceurs dans leur domaine – respectivement la cuisine et les médias – ou tout du moins jouir d’une certaine popularité auprès d’une audience notable.

Influenceur : « Personne disposant d’un compte sur un média social (blog, Twitter, groupe ou page Facebook) et diffusant régulièrement un nombre important de contenus à une communauté large et fidèle. Cette personne dispose d’un capital social élevé qui fait d’elle un prescripteur auprès de sa communauté. » Ecommercemag

Mais attention Chef Damien [Douani] n’aime pas pour autant être considéré comme un “influenceur” “ce n’est que du vent” pour reprendre ses propos (et rester correct).  Il se voit plutôt comme “un recommandeur. En effet, certaines personnes – comme lui – disposent d’une audience non négligeable – cf les chiffres ci-dessous – avec qui ils ont la possibilité de partager leurs expériences, leurs avis et leurs recommandations. Dès lors ces dernières peuvent être suivies –  c’est de cette manière qu’un “recommandeur” peut être influent…. ou non. 

Combat des c

fadasocialagency_1404989989_58Passionné du numérique et de l’internet, Chef Damien [Douani] s’est lancé dans l’aventure du digital il y a maintenant près de 20 ans. Pour se décrire, il dit mener une double vie – une vie numérique et une vie professionnelle – qu’il parvient à gérer car « il a appris à être schizophrène ». Et la preuve en est : outre posséder un curriculum vitae d’hyperactif du numérique – de responsable innovation chez Orange à entrepreneur avec sa social agency FaDa en passant par chroniqueur pour le Plus du Nouvel Obs – il a su être en parallèle un pionnier des médias sociaux : blogueur depuis 2005  (8 blogs à son actifs), il tweete depuis 2007 et like depuis 2008.

Dès lors, qui de mieux averti que cet expert du numérique afin de nous donner quelques conseils pour devenir influent ou tout du moins faire grimper son audience sur le web.

mouse2 Etape 1 : Une e-réputation à point

Une chose essentielle pour tout influenceur en devenir est celle de maîtriser son e-réputation. Pour se faire, Damien Douani nous a révéler quelques-unes de ses astuces.

Astuce n°1 : Bien maîtriser ses deux premières pages Google

« Aujourd’hui, Google peut être le premier contact que l’on a avec une personne, il faut donc maîtriser impérativement ses deux premières pages de résultats Google. » Damien Douani

google-485611_1280

Nous nous sommes donc prêtés à l’exercice. Résultat : certains d’entre nous excellent et d’autres… ont encore du travail à faire. Mais pas de soucis, plusieurs solutions présentées par Damien Douani existent et fonctionnent – nous avons vérifié, même sa 14ème page de recherche Google est clean. Ainsi, Reputation VIP, Youseemii, et Alerti vont nous permettre de faire en sorte que l’on nous trouve – fini la confusion avec l’autre M. Dupond du Sud – et également nous permettre de piloter la qualité de notre e-réputation – aux oubliettes la photo un peu gênante lors du dernier laser game.

Astuce n°2 : Pseudo ou pas de pseudo ?

« L’important quand l’on souhaite être en ligne, c’est de faire en sorte que quand on nous cherche, on nous trouve. » Damien Douani

question41Ainsi, il importe de bien maîtriser son identité numérique. Elle doit être simple. Elle doit permettre que l’on nous trouve. C’est pour cela que lui-même à opter pour son nom et prénom collés.

Opter pour un pseudo est une éventualité, mais il faut bien y réfléchir car il est difficile par la suite de se décoller de lui et se réapproprier son identité. Cela dépend également si on veut mélanger nos réseaux – notre vie numérique et notre vie professionnelle – ou non.

Astuce n°3 : Avoir le pied léger sur les recommandations

Il nous est tous déjà arrivé de recommander un film sans l’avoir vu, un restaurant sans s’y être rendu, un livre sans l’avoir lu… Et que ce fut un échec car la qualité n’était pas forcément au rendez-vous.

blog1

Recommander un article sans l’avoir lu, c’est également arrivé à Damien Douani. Seulement c’était sur Twitter. Auprès d’une audience de plus de 10 000 followers. Et malheureusement ce fameux article n’était pas à la hauteur. Conséquences : plusieurs messages d’insatisfaits. Dès lors, il rappelle qu’“un grand pouvoir/influence implique de grandes responsabilités”.

Dès lors quand on commence à avoir une audience web, il est important de rester crédible et avoir conscience des responsabilités que cela incombe. Cela passe notamment par toutes les recommandations que l’on peut faire. Sur internet, les proportions sont augmentées et notre crédibilité plus facilement fragilisée.

mouse2 Etape 2 : Bien faire mijoter sa stratégie

D’après Chef Damien [Douani], si on a envie de commencer une aventure numérique, la place est disponible. Toutefois il faut s’appuyer sur quelques règles d’or pour être influent.

Astuce n°1 : Définir son créneau et sa stratégie

Sur les conseils de Chef Damien [Douani] :  réfléchissez à votre objectif ? Quelle est l’audience que vous voulez atteindre ? Quels seront donc les supports que vous utiliserez ? Et quel ton vous souhaiterez donner à votre contenu ?

Vous aimez un sujet et avez envie de l’approfondir et le faire partager sur le web, lancez-vous ! Toutefois il faut réfléchir à une stratégie pour toucher l’audience adéquate et devenir influent en la matière.

Astuce n°2 : Être régulier

Pour bien partager son expérience et être influent sur le sujet, la règle d’or est d’être régulier dans ses publications. Animez votre blog et votre Twitter !

Astuce n°3 : Adopter une écriture web spécifique

[cols] [col class=”1/4″]

magnifier13

« Il faut penser moteurs de recherche. »

Le but est que l’on nous trouve, ainsi il faut optimiser son référencement en utilisant les bons mots.
[/col] [col class=”1/4″]

social19

« Il faut penser support »

On n’écrit pas sur un blog comme on écrit sur Twitter ou sur Facebook que ce soit par la structure ou par le ton. Il faut donc adapter sa plume en fonction.
[/col] [col class=”1/4″]

clock96

« Il faut penser réactivité. »

Chaque support a sa temporalité à laquelle l’on doit s’adapter. Un tweet sur un fait qui date d’un mois n’est pas pertinent.
[/col] [col class=”1/4 last”]

hardbound

« Il faut penser 90/9/1. »

Règle d’or sur le web :

90% de votre audience va vous lire et ne rien faire ;

9% va faire une petit action – un like, un retweet ;

1% va produire du contenu.
[/col] [/cols]

mouse2 Etape 3 : Être soi-même

Tout est dit dans ce que fut la conclusion du témoignage de Damien Douani.

Mais les influenceurs à quoi ça sert ?

Pour nous, c’est vivre l’aventure numérique. C’est s’exprimer sur certains sujets, partager son expérience auprès d’une communauté, rechercher un avis ou une recommandation, faire de la veille et suivre des personnes « en pointe » dans leurs domaines d’expertise,…

Consumer InsightPour les marques, avoir leurs messages diffusés à grande échelle et par des personnes en qui le public a confiance. La preuve en chiffres : d’après l’enquête Nielsen de 2013 « Consumer Truth in advertising »68% des personnes ont confiance dans les avis en ligne. 68% ! C’est un réel levier d’action pour les marques. Ainsi, les grands groupes de la grande consommation – Unilever, Danone,… – ne s’y sont pas trompés et collaborent depuis quelques années avec des influenceurs pertinents dans leur domaine comme… Chef Damien par exemple.

 

Vous vous êtes vous-même lancés dans l’aventure numérique ? Vous avez d’autres astuces à ajouter à la recette secrète de Damien Douani ? N’hésitez pas à commenter !

Source :

– Ecommercemag : http://www.ecommercemag.fr/Definitions-Glossaire/Influenceur-239460.htm

 

WORDPRESQUE Team – Maud Andryjaskiewicz & Romain Morvan & Theo Malleval #Audencia_SMED

Abonnez-vous à Make it digital

Recevez par email chaque lundi matin l'ensemble des articles publiés sur le blog Make it Digital. La garantie de suivre les dernières évolutions du digital !

Garantie sans spam.

Showing 1 comment

  1. Merci pour cet article, je découvre le Chef Damien ! Pour moi qui ne cuisine prequ’exclusivement Picard c’est une révélation 😉 Surtout parlez de choses que vous aimez, partagez ce à quoi vous croyez, soyez décalé, questionnez toujours ce que vous croisez en chemin sur le web… C’est aussi avec ces ingrédients que vous deviendrez un “référent” de confiance. Bon vent à toute la promo !

Leave a Comment