Smart City : l’impact du digital sur la ville

Selon Benoit Régent, Directeur du département Change Prospective de Dentsu Aegis et Professeur à Audencia Business School, deux secteurs seront profondément impactés par les nouvelles technologies et par les IOT (objets connectés) : la santé et la ville.

Les villes ont pris conscience de ces changements.  Par exemple, la ville de Nantes a créé le Nantes CityLab et réfléchit au Nantes de demain. Le CityLab est un événement créé par l’Alliance Audencia-Centrale-ENSA qui est labellisé par Nantes City Lab. Durant cet événement, l’Alliance met ses compétences en commun et au service de l’élaboration du Nantes de demain. Par exemple, dernièrement un Hackathon a été organisé avec comme thème de réflexion : la Ville sans voiture.

Alors à quoi pourrait ressembler la ville de demain ? Les 3 changements du quotidien.

#1 LA MOBILITÉ : Fluidité et écologie.

Résultat de recherche d'images pour "voiture autonome"

  • Voiture autonome : une innovation de rupture.

Le plus grand bouleversement dans ce domaine est bien évidemment l’arrivée de véhicules autonomes et propres. Une fois parfaitement écologique et parfaitement fiable, la voiture sera le mode de transport le plus efficace. En effet, bénéficiant d’infrastructures routières couvrant l’ensemble du territoire, ces véhicules permettront de se rendre à n’importe quelle destination en partant de n’importe où tout en offrant la meilleure expérience trajet (calme, confort, possibilité de travailler). La Smart City devra donc s’adapter à ces nouveaux véhicules via par exemple la suppression de l’ensemble des feux de circulation ou encore la mise en place de parkings connectés indiquant les places libres.

  • Smart City : Importance de la pensée long-termiste et prise en compte réaliste des innovations naissantes.

La percée écologiste aux élections européennes a fait de l’écologie un sujet majeur en vue des élections municipales. De nombreux candidats proposent d’éradiquer les voitures des centres-villes et même certains, des villes entières. Ceci impliquant la diminution voire la suppression des infrastructures routières.

Après avoir supprimée en 1958 l’ensemble des infrastructures de Tramway sous Chaban-Delmas, maire et fervent partisan du tout-voiture, la ville de Bordeaux s’est rendue compte de son erreur au début des années 2000. Elle a relancé des années de travaux pour réinstaller le Tramway coûtant aux usagers des élévations d’impôts conséquentes en plus de la gêne occasionnée par les travaux.

A l’heure où l’on parle de plus en plus de se passer de la voiture, il serait dommage d’en venir à réduire des infrastructures routières permettant d’aller et venir de n’importe quel point de départ à n’importe quelle destination. Il ne faudrait pas commettre la même erreur que Bordeaux et son Tramway c’est-à-dire se rendre compte trop tard, une fois les voitures autonomes totalement fiables et écologiques, que les infrastructures routières étaient en fait incroyablement utiles.

#2 LE COMMERCE : Des achats plus fluides mais moins de contact humain.

Résultat de recherche d'images pour "amazon go"

Les commerces de proximité pourraient voir leur activité doper par l’arrivée des nouvelles technologies notamment grâce à la géolocalisation de leur boutique, l’intégration de réalité augmentée dans le processus de vente mais également avec la démocratisation de magasin autonome permettant d’ouvrir de manière continue.
La Smart City a également un rôle à jouer dans l’intermédiation et la capacité à faciliter le contact entre le citoyen et les producteurs locaux. D’abord, en facilitant la connaissance des produits disponibles puis en facilitant leur livraison.

#3 LE LOGEMENT : Encore plus de confort.

Image associée

Autre grand changement attendu, la présence d’un réseau énergétique connecté permettant de réguler à distance les consommations d’énergies en fonction des besoins. La maison connectée commence à faire son apparition avec la présence de multiples IOT. Il est certain que d’ici quelques années l’ensemble des objets au sein d’une maison auront la possibilité d’être connectés. Enfin, les mairies se réjouissent de la possibilité future de pouvoir connaitre à distance le nombre de mètres carrés inoccupés afin de pouvoir proposer un toit à des personnes sans domicile.

L’objectif derrière le concept de Smart City est de simplifier la vie de ses habitants et d’améliorer leur bien-être tout en respectant l’environnement. Aujourd’hui, la ville de Singapour est la plus en avancée sur le sujet. Cependant, cette ville de demain est à mettre en comparaison avec la ville d’aujourd’hui qui rencontre des problèmes plus urgents comme la vétusté de certains logements à Marseille. Le montant des investissements à réaliser pour vivre dans cette Smart City amène aux conclusions que cette ville de demain se construira progressivement. En effet, au fil des projets et des innovations, la ville de demain commence à se dessiner. A suivre.

Ianis Lartigau
linkedin ianis lartigautwitter ianis lartigau

(Français)
Abonnez-vous à Make it digital

Recevez par email chaque lundi matin l'ensemble des articles publiés sur le blog Make it Digital. La garantie de suivre les dernières évolutions du digital !

Garantie sans spam.

Leave a Comment