Le street marketing a-t-il encore de beaux jours devant lui ?

Vous avez surement déjà croisé à la sortie du métro, un hôte ou une hôtesse qui tente d’écouler tant bien que mal son énorme paquet de flyers. Vous avez même déjà probablement marché sur des tags colorés au niveau des passages piétons. Toutes ces actions portent le nom de street marketing. Mais quel avenir ont l’ensemble de ces pratiques à l’heure où la dématérialisation et le numérique dominent ?

Le street marketing, c’est quoi exactement ?

Dans les années 1980, les mouvements contestataires américains utilisaient le street marketing pour exprimer leurs opinions. Comme son nom l’indique, le street marketing mobilise les lieux publics de la vie quotidienne et tout particulièrement la rue pour promouvoir une marque, un service/produit ou un événement. Traditionnellement distribution de flyers, le street marketing se décline aujourd’hui en une offre d’actions multiples, variées et innovantes :

  • tags colorés éco-responsables
  • détournement d’objets du quotidien
  • affiches sur vélos publicitaires
  • ballons lumineux

Le but : créer du lien, étonner et faire parler !

Mobiliser les sens et sortir des sentiers battus : les secrets d’une opération de street marketing réussie

Le contact “humain” est au coeur de l’ensemble des dispositifs de street marketing. Pour attirer l’attention d’un passant, il convient de lui proposer une expérience :

  • participative (dans laquelle les sens seront mobilisés)
  • ludique
  • étonnante (qui saura le surprendre et le bousculer dans son quotidien).

Par exemple, en 2014, lors du festival de Cannes, la marque “San Marina” avait créé l’événement en proposant aux passants de se rendre dans la boutique rue d’Antibes, choisir leur paire de chaussures préférée et prendre la pause devant un photographe professionnel.  Munis de segways gyropodes, les hôtes et hôtesses se promenaient le long de la croisette pour informer les passants du jeu concours et des lots à gagner. 15 photos ont été sélectionnées, publiées sur Facebook et soumis au vote des internautes.

Aujourd’hui, le digital s’invite sur les opérations de street marketing

Même si l’échange et le contact direct restent l’ADN du street marketing, depuis quelques années, il se transforme et s’adapte au changement technologique.

En effet, avec l’avènement d’internet et du numérique, une connaissance précise du client apparaît comme indispensable : les marques ont besoin de données et de data. Cette nécessité conduit les professionnels du street marketing à mobiliser de repenser les opérations traditionnelles et à intégrer du digital à leurs dispositif :

  •       Casques de réalité augmenté
  •       Affichage interactif
  •       Tablettes, smartphones…

Si dans un premier temps le street marketing s’est illustré par son caractère éphémère et hors-ligne, il revêt aujourd’hui aussi paradoxalement une dimension virale. Dans de nombreux cas, les marques relatent et promeuvent leurs opérations de street marketing sur les réseaux sociaux. Ainsi, le street marketing s’invite sur le digital et inversement.

 Loin d’être “ringard”, archaïque et en se réinventant, le street marketing a encore de beaux jours devant lui!

 

Cécile Dieumegard

 

(Français)
Abonnez-vous à Make it digital

Recevez par email chaque lundi matin l'ensemble des articles publiés sur le blog Make it Digital. La garantie de suivre les dernières évolutions du digital !

Garantie sans spam.

Leave a Comment