Impact environnemental : le pouvoir des influenceurs

Dans un monde connecté où les réseaux sociaux font loi, l’influenceur se place comme un véritable relais d’opinion. Son capital social élevé fait de lui un prescripteur auprès de sa communauté large et fidèle. Son engagement social et environnemental est donc primordial et influence le comportement de sa communauté avec plus d’efficacité que n’importe quel autre moyen. Etudions l’étendue de cette influence à travers 3 exemples.

 

Le projet “Mom I’m fine” : l’appel à sa communauté

En 2016, Jonathan  Kubben Quinonez est devenu célèbre en faisant le tour du monde avec sa pancarte “Mom I’m fine”. Il prend alors des photos dans des situations atypiques, qu’il poste sur son compte Instagram. Aujourd’hui, il compte plus de 376 000 followers sur Instagram.

                   Source : Instagram Momimfine

Engagé dans l’humanitaire depuis déjà plusieurs années, c’est en 2019 qu’il lance son projet : construire une école à partir de plastique recyclé. Jonathan fait appel à sa communauté en créant un gofundme afin de récolter la somme manquante. Ce genre d’initiative n’est certes pas nouveau dans le monde des influenceurs. Mais le projet Mom I’m fine se différencie dans son souci de transparence et d’indépendance : Jonathan refuse tous les dons de partis politiques ou de marques. 

Cela permet d’évaluer le véritable impact que peut avoir l’engagement d’un influenceur en dehors de tout partenariat intéressé. Et le résultat ne se fait pas attendre. En 10 jours seulement, l’influenceur est parvenu à récolter près de 50% des 50 000€ nécessaires à la finalisation du projet.

Mais quel pourcentage de sa communauté s’est réellement engagé dans son projet ? En effet, on constate que seulement 245 personnes (moins de 0,1% de sa communauté) ont donné sur sa page GoFundMe. La réussite du projet ne tient donc qu’au fort engagement des donateurs.

Le véritable pouvoir des influenceurs ne réside pas seulement dans leur popularité, mais aussi et surtout dans la manière avec laquelle ils vont chercher à engager leur communauté. 

 

Z event : un projet collectif pour une audience démultipliée

Le Z event est un projet caritatif lancé par le youtubeur Adrien Nougaret alias Zerator. L’objectif : rassembler plusieurs animateurs spécialisés dans le streaming de jeu vidéo pour un marathon de 50h, durant lequel ils diffusent du contenu en direct. Les spectateurs sont encouragés à donner à une association sélectionnée au préalable. 

La première édition réalisée en 2016 avait permis de récolter 170 000€. Celle de 2019, en faveur de l’Institut Pasteur, a permis d’obtenir plus de 3 500 000€, soit le record international pour un événement caritatif organisé sur une plateforme de streaming.

                   Source : zevent.fr

En s’engageant stratégiquement dans un tel événement, l’influenceur ne se limite pas à sa communauté. Les communautés de chaque streamer communiquent entre elles sur les réseaux sociaux. Cela a notamment permis au Z event de rester numéro 1 des tendances Twitter pendant tout l’événement. Interpellant des utilisateurs extérieurs aux communautés engagées,  ces derniers sont à leur tour susceptibles de participer.

 

Mr Beast et #team trees : quand l’engagement d’une communauté dépasse celle de son influenceur

Mr Beast est un youtubeur américain qui s’apprête à dépasser les 20 millions d’abonnés. Pour célébrer l’événement, l’un de ses fans  lance une pétition sur Reddit pour lui demander de planter un arbre pour chacun de ses abonnés. 

                          Source : Reddit r/PewdiepieSubmissions

Mr Beast accepte le défi et s’associe à l’association “Arbor Day Foundation” pour lancer le projet #teamtrees en 2019. L’objectif : planter 20 millions d’arbres d’ici 2020. Chaque dollar donné sur la plateforme équivaut à un arbre planté.

 

 

Alors que Mr Beast ne voyait dans ce projet que la réalisation d’un défi farfelu de plus parmi tant d’autres effectués, ses abonnés en ont décidé autrement. En inondant les réseaux sociaux des plus grandes personnalités mondiales, ils sont parvenu à faire réagir Elon Musk et Tobi Lutke, qui ont tout deux donné un million de dollars. D’autres célébrités telles que Marc Benioff (CEO de salesforce) ou Susan Wojcicki (CEO de Youtube) ont également participé.

 

 

Depuis le lancement du projet #teamtrees le 25 octobre dernier, plus de 14 800 000 dollars ont été donné sur la plateforme. Pour répondre à l’engouement de ses abonnés, c’est l’influenceur Mr Beast qui a dû modifier sa stratégie de communication. Sa communauté s’est appropriée son projet et a démultiplié son impact. Elle a également permis à Mr Beast de booster sa notoriété. Ce succès pourrait inciter d’autres influenceurs à s’engager dans des projets similaires.

 

(Français)
Abonnez-vous à Make it digital

Recevez par email chaque lundi matin l'ensemble des articles publiés sur le blog Make it Digital. La garantie de suivre les dernières évolutions du digital !

Garantie sans spam.

Leave a Comment