Digitally Native Vertical Brands, le Phénomène !

Grâce au digital de nouvelles entreprises avec un tout nouveau modèle économique ont vu le jour, appelées aujourd’hui les « Digitally Native Vertical Brands ». Ce terme est inventé en 2016 aux Etats-Unis par le co-fondateur de la marque de vêtements Bonobo, Andy Dunn. Cette nouvelle génération a bousculé les codes du retail pour imposer un nouveau business model « direct to consumer » basé sur une vision émotionnelle plus adaptée à ses marchés de niche et ses cibles.

Créées par et pour des milleniumsces nouveaux acteurs se développent essentiellement et exclusivement par le biais de la révolution digitale. De nouveaux « pure players » se différenciant rapidement des géants sur deux points précis : ils interviennent le plus souvent sur des marchés de niches et base leur réussite sur l’aspect expérientiel. Ayant pour objectif de ne plus simplement vendre un produit mais proposer une expérience. Elles créent une relation de confiance et de proximité, en plaçant le consommateur au cœur de leurs préoccupations. 

Les quatre piliers fondamentaux : 

  • Les DNVB ont la particularité d’exploiter un model industriel verticalement intégré permettant de réaliser elles-mêmes la conception, la fabrication, la commercialisation et la distribution de leurs produits. Ce model supprime tous les intermédiaires leurs permettant de maîtriser et de baisser leurs coûts de structure au maximum et parvenir ainsi à des prix inférieurs pour des produits de même qualité. Elles sont donc également en capacité d’ajuster les volumes de fabrication en fonction des ventes. 

  • La data au cœur de leurs activités et surtout de leur réussite. En effet, grâce à leur relation privilégiée avec le consommateur, elles bénéficient de nombreuses données, leur permettant de cibler parfaitement leur offre.

  • Le digital comme moyen de communiquer pour vendre en priorisant l’expérience client. Les DNVB placent l’humain au cœur de leur entreprise.  Afin de séduire un nouveau public plus engagé et plus sensible à l’éthique, elles accordent leurs valeurs avec celles de leur public.

    Le caractère DNVB peut s’affirmer notamment avec les campagnes de « crowfunding » permettant de placer le futur consommateur comme véritable acteur de la marque.
    L’aspect économique n’est pas un frein à leur développement. Ces valeurs communes permettent de créer une communauté engagée, et placent le consommateur comme un ambassadeur. Les ambassadeurs défendent la marque auprès des autres publics tout en générant sur les réseaux sociaux, un bouche-à-oreille. Cette visibilité sur les réseaux permet également de faire réduire les dépenses liées au marketing. 

    A l’instar des DNVB, Respire, une marque de cosmétiques naturel, vegan et fait en France. Elle a été fondé par Justine Hutteau, grâce à sa communauté sur les réseaux sociaux, qu’elle place au coeur de son entreprise.
    Une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux pour annoncer le lancement d’un nouveau produit, avec l’aide d’influence et de sportif de haut niveau comme Laure Manaudou. 



  • Le phygital comme objectif final. En effet, le facteur clé de la réussite des DNVB étant l’expérience client, elles ont vite compris l’intérêt d’aller à la rencontre de leurs consommateurs. Elles veulent cette fois, humaniser leur image de marque, offrir des expériences physiques et enfin récupérer encore plus de données. Le point de vente physique vient compléter et enrichir l’expérience en ligne mais ne s’y substitue pas.  

Les DNVB en France ?

L’association France DNVB a été créée par l’initiative de six start-ups pionnières des DNVB en France – Bergamotte, Jimmy Fairly, Oh my Cream, Le Slip Français, Tediber et Tip Toe. Le but de cette association est de créer une synergie, une entraide et une dynamique de groupe au sein de ce nouveau modèle. 

Sources : https://www.france-dnvb.com 
(Français)
Abonnez-vous à Make it digital

Recevez par email chaque lundi matin l'ensemble des articles publiés sur le blog Make it Digital. La garantie de suivre les dernières évolutions du digital !

Garantie sans spam.

Leave a Comment