Coronavirus : et si la technologie pouvait être une réponse?

La Chine est « l’usine du monde » et accueille les plus gros producteurs mondiaux de produits technologiques (mobiles, ordinateurs, consoles, etc.). Lorsque le coronavirus, une maladie ayant déjà tué 2248 personnes, se développe dans ce pays, il faut attendre de sévères répercussions sur le monde de la Tech.

Retour bref sur le coronavirus en Chine : d’où vient-il ?

Apparu dans la ville de Wuhan en Chine, le virus fait d’abord une centaine de morts puis atteint de plus en plus d’habitants. La maladie s’est ensuite rapidement propagée à d’autres métropoles chinoises. Avec la crainte d’une propagation encore plus importante, les pays comme l’Australie ou la France tentent alors de rapatrier leurs ressortissants. Les habitants chinois sont invités à rester chez eux en raison du nombre grandissant de personnes infectées et les entreprises en subissent les conséquences directes.                     

Quelles conséquences pour les entreprises de la Tech ?

Les usines des plus grands fabricants de téléphonie comme Apple ou Samsung voient leur activité fortement ralentir en raison de la propagation du virus. La production est freinée, non seulement pour Apple mais également pour Nintendo et Hitatchi (Source). Cela signifie-t-il que les consommateurs doivent s’attendre à des ruptures de stock ? A priori oui, car Apple a annoncé une pénurie d’iPhone (Source). La marque a fermé toutes ses boutiques en Chine impactant directement ses bénéfices. 

Les craintes des consommateurs sont aussi grandissantes concernant les commandes par internet. En effet, ils ont peur qu’un colis provenant de Chine puisse être infecté par le virus (Source) La plateforme Alibaba est au centre des craintes. Cette peur risque d’avoir de lourdes conséquences sur le monde de la Tech et faire ralentir encore plus l’économie en Chine. Ce souci serait en réalité exagéré car les autorités ont assuré que le virus serait en incapacité de se développer lorsqu’ils sont acheminés.

La maladie a également des conséquences directes sur le Mobile World Congress (MWC) qui se tient à Barcelone. De nombreux participants, comme LG, ont d’abord déclaré qu’ils se retiraient du salon. Face aux annulations répétées, les organisateurs ont alors décidé que le MWC n’aurait pas lieu, un coup dur pour la ville.

Quels moyens technologiques la Chine met-elle alors en œuvre ?  

 Pour mettre en place des mesures préventives contre le coronavirus, la Chine se tourne vers la technologie et lance une application de détection du virus (Source). Nommée « Close Contact Behavior », cette application aurait le pouvoir de détecter les personnes malades et de vous avertir si vous vous tenez proche de quelqu’un contaminé par le virus. L’application se base sur les données personnelles des habitants en Chine et relance le débat sur le respect de la vie privée. Doit-on entraver le respect de la vie privée pour une sécurité sanitaire ? La Chine répond oui.

 Et elle ne s’arrête pas là. La Chine a développé deux types de drones dans les villes (Source) :

  •     Un premier affichant un QR code que les habitants doivent scanner pour renseigner leurs conditions de santé.
  •     Un deuxième pour opérer un véritable nettoyage des villes.


Le pays se donne tous les moyens pour éviter la propagation du virus et réussit à trouver des réponses concrètes grâce aux nouvelles technologies.  

Conclusion

Le coronavirus a eu des conséquences lourdes pour les principales entreprises de la Tech et pour les consommateurs, mais on constate que c’est un véritable challenge que les pays arrivent à prévenir et peut être même ralentir grâce aux nouvelles technologies. Le virus ayant affecté une majeure partie des entreprises de la Tech relance le débat : Faudrait-il que la Chine arrête de concentrer toutes les activités et soit l’usine du monde ? 

(Français)
Abonnez-vous à Make it digital

Recevez par email chaque lundi matin l'ensemble des articles publiés sur le blog Make it Digital. La garantie de suivre les dernières évolutions du digital !

Garantie sans spam.

Leave a Comment