Le point de vue d’un expert de l’innovation sur nos articles de la semaine

Cette semaine, nous avons eu la chance de rencontrer Benoit Zante, journaliste spécialisé dans l’innovation et le marketing. Ce dernier a accepté de partager son expertise en devenant le temps d’une interview, le directeur de la rédaction de Make it Digital by Audencia. Découvrez son opinion sur l’ensemble des sujets que nous avons abordés cette semaine !

Q1 : Bonsoir Benoit, comme vous le savez, les étudiants de la majeure Marketing à l’Ere du Digitale tiennent un blog où ils publient un article par jour. Pour commencer la semaine, nous avons décidé d’analyser le terme Digital Native Vertical Brands ou DNVB. Qu’en pensez-vous ? Selon vous, vont-elles chambouler le e-commerce ?

R1 : Il est clair que les DNVB représentent une vraie révolution dans les façons de vendre, grâce au digital. Mais ce qui est vraiment intéressant, c’est de voir que ces marques “digitales” à la base, vont de plus en plus dans le monde physique. Elles ouvrent des boutiques ou des corners et se rapprochent finalement des acteurs traditionnels, mais conservant toujours leur approche “digitale”. Elles peuvent donc être une source d’inspiration pour des marques qui existent depuis des années : celles-ci peuvent se transformer en s’inspirant des méthodes des DNVB.

Q2 : Y a-t-il une DNVB qui vous inspire particulièrement ?

La plus emblématique, c’est sûrement Glossier, une marque américaine (qui maintenant vend aussi en France), qui a transformé le marché des cosmétiques avec une nouvelle approche du marketing et de la vente. J’aurais aussi pu vous citer Le Slip Français, Sezane ou Gemmyo, qui sont des marques françaises.

Envie de lire notre analyse des DNVB ? Digitally Native Vertical Brands, le phénomène !

Q3 : Dans notre deuxième article, nous abordons le Singles’ Day, un événement inventé en Chine par Alibaba et qui arrive en France depuis quelques années. Quel regard portez-vous sur cette journée ?

R3 : Il y a eu le Black Friday, maintenant le Singles’ Day… Ceux-ci répondent à un besoin des commerçants et e-commerçants français d’avoir des temps au mois de novembre, avant Noël, pour animer cette période commerciale par des promotions. Cette année le Singles’ Day a pu s’implanter tout particulièrement car le Black Friday arrive tard dans le mois de Novembre. Mais s’il y a des promotions tout le temps et si on se retrouve à enchaîner le Singles’ day, le Black Friday et les soldes, le consommateur n’a plus la perception du vrai prix… ça devient un vrai sujet pour les enseignes.

Notre analyse du Single’s Day : Alibaba : Singles’ Day commence à influencer l’Hexagone

Q4 : Notre troisième article traite de la volonté d’Instagram de masquer les likes sur les publications de ses utilisateurs. Quel avis avez-vous sur cette nouvelle fonctionnalité en sachant que les premiers tests ont été concluants ?

R4 : Effectivement, cette annonce s’inscrit dans les démarches de Facebook et d’Instagram (qui appartiennent au même groupe) pour réduire les effets potentiellement négatifs des réseaux sociaux. Il y a eu pas mal de débat autour de ce que toute la course aux likes pouvait impliquer, notamment sur l’estime et la confiance en soi. Masquer les likes, c’est donc un moyen de proposer une solution et tenter de corriger le tir.

Cependant, il faut bien préciser que les likes seront toujours visibles pour les propriétaires des contenus. Et il s’agit d’un test : il faudra voir si cette fonctionnalité va être déployée plus largement.

Et nous, on en pense quoi de la disparition des likes sur Instagram ? Bientôt la fin de la dictature du like.

Q5 : Pour conclure, le dernier article que nous rédigerons portera sur l’événement « Les défis de la transformation digitale » dont le titre est inspiré du livre que vous avez co-écrit avec Quentin Franque et qui paraît aux éditions Dunod. Puisque vous en êtes à l’initiative, que souhaiteriez-vous qu’on en retienne ?

R5 : Un mot-clé : l’humain. La transformation “numérique” ou “digitale” est trop souvent réduite à l’aspect technologique, alors qu’en fait, il ne faut pas oublier qu’il s’agit avant tout de mener conduite du changement. Ce sont des gens, des clients, des partenaires et des collaborateurs qu’il s’agit embarquer dans cette transformation. 

Découvre ce que nous avons retenu de l’événement : Deux heures pour comprendre les défis de la transformation digitale

(Français)
Abonnez-vous à Make it digital

Recevez par email chaque lundi matin l'ensemble des articles publiés sur le blog Make it Digital. La garantie de suivre les dernières évolutions du digital !

Garantie sans spam.

Leave a Comment