Comment le digital redéfinit l’expérience des fans de sport

A l’ère du digital, l’expérience fan dans le domaine du sport évolue de diverses façons . Il apparaît donc essentiel que les événements sportifs et les équipes sportives s’engagent à continuer à améliorer cette expérience. Voyons quelles options s’offrent aujourd’hui aux utilisateurs et supporter sportifs. 

Une relation renforcée avec les fans

Les équipes et les ligues ont consacré plus de temps et de ressources à la création d’une relation solide avec leurs fans. Les outils digitaux tels que les sites Web, les réseaux sociaux et les applications facilitent la transmission d’informations sur un match à venir, l’heure de début, les options des restaurations et boissons dans le stade.

Les chatbots jouent aussi un rôle clé en guidant les fans sur le site Web ou l’application et en répondant rapidement à leurs questions. Par exemple, le club de football anglais Arsenal a lancé un ChatBot sur Messenger, Telegram, Slack et Skype. En France, l’Equipe de France et le FC Nantes ont également lancé leurs chatbots sur l’application Messenger.

Vers une généralisation des stades connectés ?

Avec l’essor du streaming, de la Réalité Virtuelle (RV) et la Réalité Augmentée (RA), les stades essaient d’attirer un nouveau public par le digital. Le concept de “stade connecté” gagne du terrain.

Qu’est ce qu’un stade connecté ? 

D’après Sébastien Audra, responsable communication chez Orange, qui a travaillé sur le projet du stade Ernest-Wallon à Toulouse, “un stade connecté est un stade qui combine deux éléments. Une infrastructure réseau Wi-Fi reliée à la fibre optique et qui peut toucher simultanément un quart du public du stade et la création d’une application mobile dédiée.” 

L’objectif principal d’un stade connecté est de placer les spectateurs au cœur du match. En France, le Parc Olympique Lyonnais est le premier stade connecté :

  • Tout d’abord, tous les spectateurs ont accès au Wifi gratuitement dans le stade pour partager des moments sur les réseaux sociaux ;
  • Grâce à l’application ParcOL, les utilisateurs peuvent aussi consulter la composition des équipes, commander un menu ou des boissons.
  • L’application permet également aux utilisateur de revivre les moments clés du match en vidéo, en choisissant l’angle de caméra.

 

L’Amsterdam Arena va, quant à elle, approfondir le concept de “stade intelligent”. Lorsque le stade accueillera l’Euro 2020, il disposera :

  • du parking automatique pour les véhicules automatiques.
  • d’outils de reconnaissance faciale pour contrôler les billets d’entrée.
  • d’une solution d’intelligence artificielle pour guider les visiteurs vers leurs sièges.

RV & RA : l’avenir de l’expérience fan ?

La RA et la RV sont de plus en plus utilisées dans l’industrie du sport pour créer de nouvelles expériences pour le public.

Grâce à son partenariat avec l’entreprise américaine Jaunt Inc., Manchester City a pu développer la réalité virtuelle en 360° à l’Etihad Stadium. Via l’application du club, la page YouTube et Facebook, les fans peuvent ainsi vivre une véritable expérience immersive. Par exemple, ils peuvent voir le match mais aussi l’arrivée des joueurs, la préparation du vestiaire ou l’entretien de la pelouse. 

Cette technologie permet aux fans de pouvoir vivre l’expérience du match d’une autre manière qu’une simple retransmission vidéo comme nous en avons l’habitude. En outre, elle permet de recréer l’atmosphère du stade et transmettre l’excitation qui y règne

En Corée du Sud, le “dragon volant” dans un stade est un exemple de la réalité augmentée. Au mois de mars 2018, à l’occasion du lancement de la nouvelle saison du championnat de baseball, la société SK Telecom a mis en scène une image du dragon à l’intérieur d’un stade. Le rendu était visible uniquement sur l’écran géant du stade et sur les chaînes de télévision. La réalité augmentée a également été utilisée dans les spots publicitaires du match.

De plus, plusieurs entreprises produisent des équipements permettant aux utilisateur de vivre l’expérience d’un match depuis chez soi. Ainsi, l’Hololens, le casque de réalité augmentée de Microsoft, simule des hologrammes grandeur nature lors de matchs. Grâce à ce casque, le spectateur peut notamment agrandir l’écran, consulter des statistiques ou encore voir des joueurs en 3D rejouer certaines actions au ralenti. 

En conclusion, les nouvelles technologies permettent non seulement d’enrichir l’expérience du fan mais également de créer du lien et d’optimiser la relation entre l’équipe et les spectateurs.

Abonnez-vous à Make it digital

Recevez par email chaque lundi matin l'ensemble des articles publiés sur le blog Make it Digital. La garantie de suivre les dernières évolutions du digital !

Garantie sans spam.

Leave a Comment