Que deviennent les jeunes pousses de La Cantine ?

La Cantine, lieu incontournable à Nantes pour les amateurs du numérique, fédère l’innovation digitale sur la région Pays de la Loire. Incubateur, espace de coworking ou encore acteur événementiel dans la région, ce lieu a pu grandir grâce à ses 12 partenaires économiques. Son réseau est aujourd’hui composé de 300 membres : free-lances, start-up, agences, écoles, entreprises. La Cantine identifie les entreprises prometteuses et ainsi leur apporte de son aide. Ces dernières peuvent profiter d’avantages et services que proposent l’incubateur selon leurs structures.
 

Que sont devenu ces jeunes pousses prometteurs ?

iAdvize : Que faire avec 32 millions d’euros ?

iAdvize à Boston

En octobre dernier, iAdvize a réalisé une levée de fonds record : 32 millions d’euros soit deux fois plus qu’en 2015. Ce leader européen du marketing conversationnel à de nombreuses ambitions pour l’année 2018 :

  • Grâce aux 32 millions d’euros, iAdvize s’attaque enfin au marché américain, tant convoité. L’entreprise a pu ouvrir un bureau à Boston avec deux collaborateurs et espère s’agrandir rapidement avec une dizaine de collaborateurs.
  • 250 recrutement sont prévu d’ici 2010 pour densifier les équipes, et plus particulièrement celle de Nantes
  • Investir dans le développement de l’intelligence artificielle est aussi l’une de leur ambition.
  • Continuer le développement d’ibbü, une communauté d’experts mise en relation avec les visiteurs de sites e-commerce pour leur apporter de l’aide et leur donner des conseils

Selon le magazine américain Forbes, iAdvize est l’une des cinq entreprises les plus prometteuses.

Lire l’article :
Start-up. 32 millions d’euros pour la pépite nantaise iAdvize, publié le 24 octobre 2018 dans Ouest France

1Kubator à Rennes, pourquoi ce choix ?

1Kubator à Rennes1Kubator, un des nombreux membres de la Cantine, porte bien son nom. Cette startup propose un programme de 10 mois aux porteurs de projets. De plus, elle les aide financièrement, les accompagne dans leur lancement et dans la production digitale, et le soutien dans les levées de fonds. Cet incubateur du digital est présent à Lyon, Bordeaux et Nantes.

En 2018, 1Kubator ouvre son 4ème bureau à Rennes. Pourquoi cette ville ?

Une des raisons est que l’incubateur vise d’abord des villes labellisées French Tech, ce qui est le cas de Rennes. Au cœur du numérique, cette ville est le lieu idéal pour incuber les startups de toute la Bretagne. 1Kubator souhaite choisir 40 startup de la région et investir environ dans une vingtaine.

Cette implantation bretonne est aussi en partenariat avec le groupe Télégramme. Cet acteur connu dans la région investit de plus en plus dans le numérique et apporte son soutien les startups. 1Kubator pourra ainsi profiter de l’expertise de Télégramme.

D’ici trois ans, la startup souhaite continuer l’expansion : ouverture de 10 nouveaux bureaux dont à l’étranger (Bruxelles et Genève), accompagner 200 startups et de réaliser une levée de fonds de 5 millions.

Lire l’article :
"1Kubator" ouvrira un bureau à Rennes début 2018, publié le 29 novembre 2017 dans La Tribune
 

Où s’installe We Like Travel après Nantes et Leipzig ?

We Like Travel est une agence de communication spécialisée dans les médias sociaux pour le tourisme. Cette agence nantaise ne cesse de grandir et a des ambitions internationales. Implantée déjà à Leipzig en Allemagne, ce mois-ci c’est au tour de Londres.

La fondatrice du blog Lost in London a déjà rejoint l’aventure en tant que Community Manager. Être sur place lui permet d’être de plongée directement dans la culture anglo-saxonne. C’est primordial pour mieux comprendre la culture et les enjeux en termes de réseaux sociaux.

Une des raisons d’ouvrir un bureau à Londres est pour répondre aux attentes des clients de We Like Travel. Ces derniers souhaitent un accompagnement à l’international pour développer une stratégie social media globale. Une autre raison est pour apporter de la croissance à l’agence.

We Like Travail compte aujourd’hui 90 clients, et son chiffre d’affaire est en croissance de +40% par rapprt à 2016. We Like Travail est une agence tout aussi prometteuse à vocation internationale.

Lire l’article : 
We Like Travel s’installe à Londres, publié le 2 février 2018 dans L’Écho Touristique

Quelle nouvelle start-up israélienne a été rachetée par Akeneo ?

Akeneo à Tel AvivFondée en 2013, Akeneo spécialisée dans l’enrichissement de la donnée produit, ne cesse de grandir à l’international ce qui représente de 70% de son chiffre d’affaire. Aujourd’hui, elle aide 40 000 commerçants ainsi que des marques mondiales comme Samsung ou Universal Music Group. Après Boston, Londres, Madrid et Düsseldorf, la start-up nantaise ouvre son 6ème bureau à Tel-Aviv Pourquoi ce choix ?

Akeneo détient dorénavant à 100% la start-up israélienne Sigmento (lien web) installée à Tel-Aviv. Créée en 2015 par deux frères, cette start-up aide les commerçants dans l’enrichissement de données de leurs produits grâce à la technologie de machine learning. Dans un communiqué de presse du 18 janvier 2018, Frédéric de Gombert, cofondateur et CEO d’Akeneo, explique la raison de l’achat de Sigmento : « L’innovation technologique est stimulée par la rencontre entre data intelligence et automatisation. Soit le cœur d’expertise de Sigmento ».

Ainsi, Akeneo accroît son expertise dans la technologie de machine learning et dans l’automatisation des données produits.

Lire l’article :
Pour comprendre le concept de « Machine Learning » vous pouvez lire l’article de Chloé sur : L’Intelligence Artificielle: quel rôle dans notre quotidien ? 
Pour aller plus loin :
Cinq startups qui font la fierté nantaise, publié le 9 septembre 2017 dans le 20minutes
La Chine, ce laboratoire du digital, publié le 7 février 2018 dans le LSA Conso
 
Découvrez tous les membres et partenaires de la Cantine sur leur site.
 
Laure de Rancourt

Leave a Comment