Challenge #3 : La Paris Games Week

Cela va bientôt faire une dizaine d’années que ma Playstation 2 a cessé de vivre. Une manette mal rangée et une énième dispute avec mon petit frère ont annoncé le glas de ma console. Elle termina sa vie suite à une mauvaise réception au sortir de sa triple vrille carpée pour atterrir sur mon carrelage. La patience de mes parents avait eu raison de ma partenaire de jeu, j’étais désormais célibataire dans l’amusement. Depuis ce temps je ne tiens une manette que lors de rares sessions sur FIFA et j’ai trouvé d’autres façons de m’amuser.

Tout ça pour dire que quand Fouad et Philippe de MOXIE m’ont annoncé que nous allions devoir travailler sur la Paris Games Week, je n’ai pas vraiment eu le plus gros orgasme de ma vie. Pour autant tout le monde m’a assuré que c’était un super sujet. Tu parles… dire ça à un mec qui n’a jamais joué à Pokemon Bleu/Jaune/Rouge… de sa vie, c’est quand même un comble.

Néanmoins, je dois bien avouer que ce défi était assez excitant. Il fallait envisager la bête sous l’angle des réseaux sociaux. Le but était de pratiquer une sorte d’audit de l’événement et de ses répercussions sur les réseaux sociaux. Qui pèse le plus, quelles sont les tendances, les décalages entre vies virtuelles et réelles, les grosses attractions…

Voici donc, sous formes de 3 infographies, le regard de la WORDPRESQUE Team sur 5 jours totalement déjantés. Si vous cherchez du cosplay, de l’Occulus Rift, des concerts de musiques de jeux vidéos ou encore la Finale internationale de Counter Strike, alors vous êtes à la bonne adresse. Press START !

Infographie1

 

Infographie 2.1

Infographie 3

WORDPRESQUE Team – Maud Andryjaskiewicz & Romain Morvan & Theo Malleval #Audencia_SMED

 

Abonnez-vous à Make it digital

Recevez par email chaque lundi matin l'ensemble des articles publiés sur le blog Make it Digital. La garantie de suivre les dernières évolutions du digital !

Garantie sans spam.

Leave a Comment