Capgemini Consulting et le Digital

Quand le Digital et le cabinet de consulting Capgemini ne font qu’un !

Ou quand les étudiants du SMED se métamorphosent en consultants, appuyés et coachés par les professionnels de Capgemini Consulting.

 

capgemini

 

Intervention de Capgemini Consulting à Audencia

Lundi 19 octobre, 9h45 : la session intensive “Capgemini Consulting” débute pour les étudiants de la majeure Marketing à l’ère digitale.

Après une rapide présentation du programme de la session, nous entrons dans le vif du sujet : un bootcamp de deux jours afin de résoudre un cas marketing digital express. Les différentes activités s’enchaînent parfaitement et le temps file à toute vitesse. Appréhender le marketing à l’ère digitale est une chose, mais découvrir le consulting sous cet angle représente une approche inédite pour nous ! Et entre les workshops destinés à faire plus ample connaissance avec nos intervenants, les supports de cours très intéressants et variés et le savoir-faire indéniable de Jocelyne, Zoé et Adrien… Nous sommes totalement conquis.

Cependant, les mises en situation arrivent (très) rapidement et les choses se corsent comme « prévu ». La vie de consultants n’est vraiment pas de tout repos ! Néanmoins, découvrir les méthodes spécifiques de Capgemini Consulting et apprendre à les appliquer à des problématiques digitales est très professionnalisant.

Ce constant apprentissage et le coaching personnalisé de Jocelyne, Zoé et Adrien nous stimulent énormément et nous permettent de nous surpasser tout au long de ces deux jours. L’expérience est vraiment enrichissante et formatrice, encore merci à eux !

 

FOCUS : Capgemini Consulting et le digital

Capgemini Consulting c’est quoi en quelques mots ?

  • 3600 consultants dans 16 pays
  • Une expertise unique construite avec les plus grandes compagnies privées et institutions publiques
  • Des domaines de compétences diversifiés : apprentissage du secteur, marketing, service client, et de nombreux autres.

capgemini_consulting_experten

Et le Digital dans tout ça ?

Au moment où les habitudes de consommation changent et où les clients passent le plus clair de leur temps les yeux rivés sur un écran (quel qu’il soit), de nouveaux challenges apparaissent et remettent en question tous les fondements des modèles d’entreprises traditionnelles. La révolution digitale étant l’un des enjeux phares de cette décennie, beaucoup d’entre elles perçoivent la nécessité de ne pas louper “le virage du digital” et font appel à des cabinets tel que Capgemini Consulting afin de les épauler dans ces changements drastiques.

atelier-transition-numerique

Repositionner les entreprises dans ce nouveau monde n’est pas chose facile. En effet, cela dépend principalement de la maturité digitale de ces dernières, qui représente la condition sine qua non pour que ce revirement soit une réussite. “Mais qu’est-ce que la maturité digitale ?”, me direz-vous.

Capgemini Consulting recense 4 types de maturité digitale :

  • Les débutants : inexpérimentés, ils s’essaient quand même au digital via quelques expérimentations ponctuelles.
  • Les conservateurs : sceptiques et quelque peu réticents à l’utilisation du digital, ils disposent néanmoins quelques connaissances.
  • Les fashionistas : possèdent des connaissances avancées en digital, mais ne les exploitent et ne les développent pas suffisamment.
  • Les digiratis : maîtrisent parfaitement l’outil digital et génèrent du business et de la valeur ajoutée grâce aux initiatives digitales.

 

La maturité digitale dépend cependant beaucoup du secteur d’activité dans lequel se positionnent les entreprises. En effet, pour certains acteurs du marché, sortir d’une inertie établie depuis de nombreuses années et changer les habitudes confortables dans lesquelles ils se trouvent depuis longtemps est très difficile, notamment en France…

 

Pour ne donner qu’un seul exemple  :

Si nous vous disions que le secteur bancaire français est très en retard digitalement parlant comparé à celui de pays bien moins développés, nous croiriez-vous ?

m-pesa au Kenya

Et pourtant…

Quid des banques turques où le client a la possibilité de contacter un conseiller en visioconférence lorsqu’il doit réaliser des transactions complexes ?

Quid de l’application M-Pesa lancée au Kenya qui permet aux kenyans de régler toutes leurs factures de la vie courante sur leur mobile ? (si vous voulez en savoir plus à ce sujet, c’est ici!)

 

Nous constatons donc que les enjeux sont d’autant plus importants que les barrières envers le digital sont grandes, notamment en France. Beaucoup de secteurs se ferment aux évolutions digitales et préfèrent rester dans le confort de ce qu’ils connaissent et maîtrisent parfaitement. Le rôle des cabinets de consulting est donc de les aider à franchir petit à petit ce cap qui les effraie tant.

Les Last Minute, alias Anne-Laure Arnoult, Aurore Bréal, Charlotte Bourdin, Elise Doucet et Julien Eyssartier

Abonnez-vous à Make it digital

Recevez par email chaque lundi matin l'ensemble des articles publiés sur le blog Make it Digital. La garantie de suivre les dernières évolutions du digital !

Garantie sans spam.

Leave a Comment