Le Black Friday, la guerre cachée des mots-clefs

Evénement majeur du paysage e-commerce, le Black Friday s’impose désormais comme un rendez-vous immanquable pour les internautes français. Si les produits sont à prix cassés, les mots-clefs sur les moteurs de recherche, eux, se vendent à prix cher. Le référencement payant est ainsi devenu une carte à jouer décisive.

 

Avant toute chose, le référencement payant c’est quoi ?

Le référencement payant permet à un annonceur de promouvoir ses produits ou services sur les moteurs de recherche (principalement Google). Grâce à un système d’enchères, cet annonceur peut enchérir sur des mots-clefs précis correspondant aux annonces qu’il souhaite communiquer. Selon le niveau d’enchère, ses annonces pourront ainsi être mieux référencées. Elles apparaîtront en haut de page lorsqu’un internaute effectue une recherche associée aux mots-clefs cibles.

Le référencement payant, un enjeu crucial pour les annonceurs durant le Black Friday.

D’après une étude réalisée par Idealo sur le comportement d’achat des Français lors du Black Friday, près d’un tiers d’entre eux ont d’ores et déjà une idée bien précise de ce qu’ils souhaitent acquérir en amont de la journée du Black Friday. Une aubaine pour le référencement payant. En effet, le référencement payant permet de toucher les internautes lorsqu’ils sont d’ores et déjà dans une logique d’achat. Si vous tapez « machine à laver » dans un moteur de recherche c’est, en général, parce que vous souhaitez en acheter une.  Par ailleurs, si les mots-clefs sont bien choisis, l’annonce doit correspondre à la recherche effectuée par l’internaute et donc à ses aspirations. Le référencement payant est donc un levier de conversion crucial pour les annonceurs au Black Friday.

Une bataille acharnée menée par les annonceurs.

Si les marques sont habituées à utiliser le référencement de manière intensive en période de soldes, elles n’ont que très peu de temps pour séduire et engendrer des conversions le jour du Black Friday. La bataille est donc intense. Elle l’est d’autant plus que l’efficacité et le retour sur investissement du référencement ne sont plus à prouver. Certaines marques sont prêtes à investir énormément sur une période très courte car le prix d’enchères sur les mots-clefs est compensé par un taux de conversion vertigineux. En effet, d’après une étude de ContentSquare, l’augmentation du taux de conversion moyen en France peut atteindre les +72%. Le prix des mots-clefs a de ce fait tendance à exploser. Il est difficile pour les annonceurs de s’imposer dans un écosystème saturé. Ainsi les mastodontes que sont Amazon ou Boulanger par exemple demeurent omniprésents.   

Conclusion 

Ce que vous voyez sur les moteurs de recherche lors du Black Friday n’est donc que la partie visible de l’iceberg. La partie submergée cache une toute autre réalité d’une course effrénée à la visibilité. Mais si nous avons parlé de référencement payant, nombreux sont les annonceurs à miser également sur le référencement organique. Ce fût le cas de Faguo cette année, qui, en misant sur un mouvement anti Black Friday avec une large couverture média a éclipsé beaucoup de marques ayant investi dans le référencement payant. Et si les vrais gagnants du Black Friday, c’était eux ?

Abonnez-vous à Make it digital

Recevez par email chaque lundi matin l'ensemble des articles publiés sur le blog Make it Digital. La garantie de suivre les dernières évolutions du digital !

Garantie sans spam.

Leave a Comment