Big Data Paris 2019 : Quels enjeux pour le Big Data aujourd’hui ?

2 jours de rencontres, d’ateliers et conférences, avec 100 Speakers et 250 exposants, et pour près de 17 000 participants. Voici un retour sur l’incontournable rendez-vous qui axe son contenu sur le Big Data : Le Salon Big Data 2019.

Les enjeux de la 8ème édition

Cette huitième édition du salon a eu lieu au Palais des congrès à Paris, les 11 et 12 Mars 2019. L’occasion de présenter un panorama des perspectives du Big Data et des opportunités qu’il présente, à l’échelle nationale et internationale.

Pour introduire la conférence, Corp, l’organisateur du salon revient sur l’histoire du Big Data. En effet, cela fait 10 ans que l’on emploie cette notion, qui littéralement signifie « mégadonnées ». Il s’agit d’un ensemble de données dont le volume dépasse les capacités humaines d’analyse. Ainsi, le Big Data requiert de nouvelles techniques de gestion des bases de données.

210 Milliards de Dollars en 2020

On apprend durant cette présentation que le Big Data est principalement utilisé en industrie, en finance et en Retail. Il a généré 57 milliards de Dollars en 2017 et devrait en générer près de 210 en 2020. De plus, les entreprises qui se servent du Big Data devraient générer un avantage comparatif de 1200 milliards de dollars par rapport aux autres entreprise en 2020.

D’ailleurs en 2020, le Big Data représentera 3% du PIB, et les dépenses liées à la data représenteront 11,8% du total des dépenses des entreprises. .

De nombreux Stands & Conférences

Corp a bien mis en valeur la présence de 100 conférenciers et de 250 exposants lors de la promotion de son salon. Ont également eu lieu pendant cet événement de nombreux ateliers pratiques autour du Big Data. Leur but étant de mettre certaines PME et startups face aux enjeux du Big Data. Tel est le grand plus de ce salon, puisque son principal but est l’échange.

© Flickr - Cybermalveillance GIP ACYMA

En effet, plusieurs experts dans différents domaines étaient présents. Ils essayaient de traiter le Big Data sous toutes ses facettes. Par exemple, M.Mounir Mahjoubi, Secrétaire d’État chargé du Numérique était présent. Danss sa conférence, il a notamment plaidé la portabilité des données. Pour lui, le web "devait être décentralisé, ouvert, conçu par ses utilisateurs, pour ses utilisateurs et pour se connecter les uns aux autres", cependant, ce dernier est "dominé par une dizaine de grands points d'attraction qui concentrent une grande partie des contenus et une grande partie des données". Ainsi, il défend l’idée que chacun doit avoir la capacité de maîtriser ses propres données, pour ainsi décentraliser le Web.

D’autres thèmes ont été traités. L’ouverture sécurisée des données par le ministère des armées a été présentée par le vice-amiral Arnaud Coustillière.  Aussi, la question de l’éthique du Big Data a été traitée.

Le Big Data au cœur des enjeux urbains de la ville de Paris

Des représentants de la Ville de Paris étaient présents à l’événement. Ils ont montré comment le Big Data intervient dans la mise en place des projets d’urbanisme. Ainsi, on apprend que l’utilisation du Big Data a permis de réduire la consommation énergétique dans divers bâtiments publics. Également, la planification de la mobilité au sein de la ville utilise le Big Data. Cependant, la ville de Paris a besoin de données d’entreprises comme Uber afin de développer ce dernier point. Des négociations ont été entamés avec ces acteurs, sans succès. Enfin, on apprend qu’un Data Lake a été développé dans la ville de Paris.

Big Data & Startups

Corp a voulu mettre les startups au centre de son événement. Un Village Startups a été mis en place pour la 3ème fois pour près de 40 entreprises. Ainsi, plusieurs startups ont été mis en avant telles que :

Décision Fab : Startup proposant des outils qui automatisent les tâches répétitives.
Blue DME : Assistant virtuel visant à améliorer les performances de vente.
Soyooz : Startup développant une intelligence artificielle mettant en avant l’expertise de chaque client et lui proposant un vendeur adéquat.  

Trophées Big Data Paris 2019

Enfin, le Salon donnait l’occasion de récompenser des entreprises mettant le Big Data au coeur de leur stratégie. Les candidats ont concourus dans la catégorie “Start-up” et “PME et Grande Entreprise”. Également, un prix coup de cœur décerné par le jury était attribué. Deux finalistes par catégorie ont été choisis. Chacun présentait son projet au grand amphithéâtre du Palais des congrès. Les gagnants étaient élus par le public via l’application Klaxoon.

 

 

Le vainqueur de la catégorie “Start-Up” est Myrtea Metrics. Le spécialiste de l’optimisation des politiques de prix essaye d’utiliser l’intelligence artificielle pour apporter aux managers opérationnels les informations dont ils ont besoin afin de faire d’eux des « managers augmentés ».

Le vainqueur de la catégorie “PME et Grandes Entreprises” est Daher. L’avionneur présente un chantier de Data Lake sous forme de cloud. Il permet de gérer les données de vol de près de 1000 avions.

Enfin, le vainqueur du prix coup de cœur du jury est Proxem. Proxem met en place une plateforme SaaS pour l’analyse des données. Cette plateforme s’appuie sur une intelligence artificielle qui mixe le système expert et une machine learning. Cette plateforme peut s’utiliser pour plusieurs buts. Elle permet l’analyse de données web, la détection des innovations ou encore l’analyse des avis des clients.

Leave a Comment