Comment bien gérer son entrée en bourse ? L’exemple de Datadog

Comment bien gérer son entrée en bourse ? L’exemple de Datadog

Le rêve pour une start-up ? Réussir son entrée en bourse et devenir une licorne ! Si un jour vous rencontrez un entrepreneur et que vous lui posez la question, c’est sûrement ce qu’il vous répondra. Comment la réussir avec certitude ? Compliqué, normalement dans 90% des cas il se grattera la tête en vous disant qu’il ne sait pas. Voilà pourquoi, aujourd’hui, je vais vous parler de Datadog, la start-up qui a réussi son IPO !

La levée de fond comme levier de croissance

Courir après les levées de fonds, voici ce que font dorénavant les chefs d’entreprises. Car oui la levée fond ça permet un tas de trucs. Se développer, racheter des concurrents, investir en R&D… D’ailleurs, certaines entreprises basent entièrement leurs développements sur cette stratégie. Cependant il existe un gros souci avec les levées de fonds, elles sont compliquées à mettre en place, voire risquées dans certains cas.

Tout d’abord, il faut réussir à convaincre les investisseurs de mettre de l’argent dans votre projet. Si vous lancez un projet avec un business model bancal, vous avez peu de chance de réussir. 

Ensuite cela peut même devenir risqué (surtout pour ceux qui ont des actions dans l’entreprise) lorsque vous faîtes une IPO (entrée en bourse). Effectivement, si votre projet ne convainc pas le marché, les actuels investisseurs pourraient prendre peur et devenir frileux à de nouveaux investissements. Voyant que personne ne croit en votre projet ils pourraient même essayer de quitter le navire.

WeWork, le cauchemar des chefs d’entreprises

L’exemple de Wework illustre parfaitement ces risques. L’entreprise de location de bureaux a finalement refusé en Octobre 2019 d’entrer en bourse après avoir repoussé la date de multiples fois. La raison ? Le business model ne donnait pas pleinement satisfaction aux investisseurs. WeWork ne possède pas les bureaux qu’elle loue. Les investisseurs ont alors douté en la capacité de WeWork à survivre si une explosion des prix de l’immobilier venait à se produire. 

Cette nouvelle a évidemment eu d’importantes répercussions sur la stratégie de l’entreprise, son organigramme et sur les actuels investisseurs de l’entreprise. Le fondateur a été écarté de l’entreprise, et la valorisation du groupe a chuté de 39 milliards de dollars.

Datadog, la réussite à l’état pur

Ainsi, pour en apprendre plus sur les entrées en bourse, je suis allé rencontrer Datadog il y a une semaine dans leurs bureaux à Dublin. L’entreprise New Yorkaise propose des solutions Saas aux entreprises leur permettant notamment de mieux connecter les infrastructures informatiques et la partie software. Sur place, nous avons parlé marché de la tech, j’ai appris un tas de trucs. Mais ce qui a aiguisé ma curiosité c’est bien sûr leur récente entrée au Nasdaq.

En effet en Septembre dernier la Start-up fondée par deux français a réalisé une entrée en bourse tonitruante ! L’une des plus réussies de l’année 2019 selon certains spécialistes. En effet l’entreprise nord américaine a levé près de 648 millions de dollars lors de son entrée à Wall Street. L’action de Datadog, initialement évaluée à 27$ lors de sa mise sur le marché a explosé dès son arrivée atteignant 37$ à la fin de la journée. Pour couronner le tout l’entreprise a atteint une valorisation de plus de 10 milliards de dollars juste après son entrée. De quoi faire des envieux.

Si Datadog peut se vanter d’une telle réussite c’est grâce à une santé de fer. L’entreprise a vu son chiffre d’affaires doubler entre 2017 et 2018. Le premier semestre 2019 annonçait quant à lui, une autre année radieuse. Les voyants étaient donc tous au vert avant son IPO, qui est venue confirmer un business model bien défini et viable.

Dorénavant Datadog et ses 648 millions de dollars va pouvoir mobiliser ses fonds pour s’étendre et continuer son expansion frénétique dans le monde des logiciels Saas.

Et vous que feriez vous avec ces moyens ? Rachèteriez-vous un concurrent ? Investiriez-vous dans la R&D ? N’hésitez pas à enrichir l’article via l’espace commentaires.

En apprendre plus

Venez nous retrouver Jeudi 12 Mars à 17h30 à Atlantic Campus (Audencia Business School, rue de la Censive du tertre à Nantes) pour notre conférence : “Retour de Learning Expedition à Dublin, à la rencontre des GAFAM” par les étudiants du Mastère Spécialisé Stratégies Marketing à l’ère digitale.

Abonnez-vous à Make it digital

Recevez par email chaque lundi matin l'ensemble des articles publiés sur le blog Make it Digital. La garantie de suivre les dernières évolutions du digital !

Garantie sans spam.

Leave a Comment