A l’occasion du Mobile World Congress, un tour des news mobile

Du 27 février au 2 mars avait lieu le Mobile World Congress, cette année à Barcelone. Un des grands rendez-vous mondiaux de l’industrie du mobile, il rassemble tous les ans une centaine de milliers de personnes. Industriels, publicitaires, marketeurs… Les news et événements qui en ressortent sont souvent des plus riches, et nous vous en proposons cette semaine une courte synthèse.

Le Mobile World Congress (MWC), rendez-vous majeur de l’industrie…

… et du marketing ! A Barcelone, un grand nombre de contrats publicitaires ont été discutés ou signés.

Si les annonces n’étaient pas des plus innovantes et excitantes cette année, un certain nombre sont à noter.

Tout d’abord, une belle opération de Kaspersky. En effet, devant la frilosité des entreprises à investir dans les publicités mobiles, le géant russe de la sécurité se saisit d’une opportunité. Le projet présenté au MWC vise à rassurer les entreprises qui prennent peur devant le risque des bots, faussant les chiffres de la publicité. Et provoquant des dépenses inutiles… Kaspersky exploite-t-il un des gros business de demain ?

Deuxièmement, les liens entre mobile et automobile. Du calcul d’itinéraire sécurisé de Mercedes au paiement d’essence en ligne de Jaguar/Shell, le mobile est une affaire qui roule en 2017.

Et enfin, impossible de parler d’un congrès de smartphones sans aborder la Réalité Virtuelle. Par rapport à l’année dernière, les nouveautés se sont faites plus rares, voire inexistantes, mais les applications utiles se multiplient.

Un MWC se concentrant donc davantage sur l’assimilation et l’évolution que l’innovation, à l’exact opposé de la mouture 2016.

Lire l’article

Le Nokia 3310

Mais la véritable star du MWC, c’était lui. Originellement sorti en 2000, ce téléphone presque légendaire a vu sa popularité relayée par le net depuis.

Ce retour aux sources vise certes la nostalgie des consommateurs, mais présente aussi un certain nombre d’avantages objectifs : batterie pouvant supporter 22 heures de communication et solidité hors du commun.

A cela s’ajoute des nouveautés au modèle. HMD serait en pourparlers avec Facebook afin de créer une version 3310-friendly de l’application. De plus, sont ajoutés une caméra de 2 mégapixels et 32 gigas de stockage.

Néanmoins il semblerait que cette sortie, prévue pour mi-2017 au prix de 50$, soit une façon pour HMD (qui exploite la marque mobile Nokia) de mettre en lumière les nouveaux modèles Android de cette même marque qui tente de se relever d’un passage difficile.

La redite saura-t-elle provoquer le même engouement que son modèle ? Peut-être, et le retour du mythique Snake pourrait bien peser dans la balance.

Lire l’article

La Redoute s’attelle au mobile-first

Si le géant du textile par correspondance avait réussi à survivre à la digitalisation du commerce à distance, le public jeune lui semblait néanmoins bien inaccessible. Un réel problème pour l’avenir, donc.

C’est donc dans ce contexte que La Redoute a démarré sa campagne de réorientation vers le m-commerce. Un travail qui a commencé avec la refonte de leur application en 2016. L’entreprise a ensuite lancé une vaste campagne de communication appuyée par les solutions de tracking de la start-up israélienne AppsFlyer.

Avec, sur l’année 2016, 1,7 millions de téléchargement de leur application, 50% de part de navigation et 30% du chiffre d’affaires sur mobile, La Redoute est bien placée pour devenir un acteur majeur du m-commerce. Anna Faure, traffic manager de la société de Roubaix, annonce d’ailleurs ne pas vouloir s’arrêter en si bonne route.

Lire l’article

Abonnez-vous à Make it digital

Recevez par email chaque lundi matin l'ensemble des articles publiés sur le blog Make it Digital. La garantie de suivre les dernières évolutions du digital !

Garantie sans spam.

Leave a Comment